13/01/2012

Je parraine "François Bayrou"

Depuis que vous m'avez confié la responsabilité et le devoir de vous représenter au Conseil Général de Haute-Savoie, j'ai aussi la responsabilité de parrainer un candidat à l'élection présidentielle.

Tout a été dit sur ce système de parrainage. Il est imparfait comme le sont tous les systèmes. Mais enfin, il garantit la sincérité des candidatures. Il évite que la campagne présidentielle se transforme en même temps en simple opération de communication pour égo en mal d'attention et en tirage au sort pour le second tour. Sans le système de parrainage il y aurait 50 candidats à la présidentielle... et serait élu le candidat du parti le plus menaçant et le plus autoritaire qui aura su limiter le plus les "petites candidatures".

Je pense qu'il serait d'ailleurs légitime que Marine Le Pen n'ait pas les signatures requises : la place du Front National est dans un parlement représentatif et pas comme faire valoir de premier tour d'une démocratie dans laquelle de toute façon le FN ne s'est jamais positionné pour devenir majoritaire. Une candidature FN aux présidentielles ça emmerde "l'établissement" pendant 15 jours et ensuite il y a le deuxième tour et tout le monde rentre chez soi ! Il faudrait que le Front national ait accès au parlement grâce à la proportionnelle pour que les angoisses et les préoccupations de leurs électeurs puissent s'exprimer dans le débat.. et que des solutions humanistes, républicaines et democratiques y soient apportées.

Ce système est détourné de sa vocation première depuis que le PS un peu mais surtout l'UMP l'utilisent pour parrainer des candidats qui pénalisent leurs concurrents. C'est ainsi qu'en Haute-Savoie Besançenot et Lepage ont eu des records de parrainages... surtout pour pénaliser en leur temps Jospin, Royal et Bayrou - le sénateur Hérisson étant passé maitre dans l'organisation de cette arnaque électorale, on en n'attend pas moins de ce personnage peu recommandable. S'il fallait abolir le système des parrainages alors il faudrait sans doute mettre en place un troisième tour qui serait beaucoup plus coûteux et pour un résultat sensiblement identique.

Le droit (et le devoir) de parrainer est une prérogative personnelle du Maire, des Présidents d'EPCI, des Conseillers Généraux et Régionaux et des Parlementaires.

Sur les environ 40 000 élus qui ont le droit de parrainer, sans doute les trois quart ne l'utilisent pas. Ils craignent de subir des mesures de rétorsions des autres partis : cela en dit long de l'état de la liberté d'expression dans notre pays. Cela en dit long de l'urgente nécessité qu'il y a à la restaurer.

Sur ces 40 000 élus, 90% sont des maires. Beaucoup estiment qu'ils ont été élus pour gérer une commune et pas pour se mêler de la politique nationale... mais depuis quelques semaines, ils constatent qu'un Etat en faillite n'est pas sans répercussion sur les finances communales, sur leur capacité à emprunter ! Beaucoup commencent à entendre raison et à comprendre qu'en tant que Maires ils ont aussi une responsabilité sur la situation du pays. Ils ne peuvent plus laisser faire des clans et doivent maintenant prendre toute leur part.

Pour ma part, mon choix est fait. J'apporte mon parrainage à la candidature de François Bayrou. Ce n'est pas seulement parce que je suis centriste et que c'est le seul candidat centriste. Ce n'est pas seulement parce qu'il a eu raison avant tous sur les principaux défis qui se posent à la France. Ce n'est pas seulement pour son courage, son indépendance, sa culture et ses valeurs. Ce n'est pas seulement parce qu'il est le seul capable de faire travailler ensemble toutes les personnes de bonne volonté. C'est surtout parce que c'est le seul qui par ses propositions est capable de redonner à la France l'espoir de pouvoir se redresser. C'est parce que c'est le seul qui ne se pose pas en homme providentiel qui va remettre seul le pays debout mais en fédérateur des Français. Un pays ne repose pas sur un seul homme, mais des nations se sont déjà levées à l'appel d'un seul.

 

PS : il y aura parmi les lecteurs de cette note des Maires, Président d'EPCI, délégué à l'Assemblée des Français de l'étranger, des Conseillers généraux ou Régionaux, des parlementaires. Pour ceux que cela intéresse, voilà le formulaire de préparrainage pour François Bayrou.

Lettre de Parrainage 2012.pdf

07:44 Publié dans France | Lien permanent | Tags : parrainage françois bayrou |  Facebook | | | |