03/10/2011

Ce blog a 5 ans : merci de votre fidélité !

Ce blog a commencé il y a 5 ans par une note : "La présidentielle est-elle une simple course de petits chevaux ?". Une note qui n'a pas perdu de sa pertinence 5 ans plus tard. Pas moins de deux petits chevaux se sont pris les pieds dans les premiers obstacles. DSK en mai, Borloo hier !

Ce blog a pour objet de sortir le débat politique de cette course de petits chevaux. D'apporter des points de vue pour nourrir votre propre réflexion personnelle. Il a pour objet de VOUS rendre compte..  vous qui êtes les souverains, à mon avis trop silencieux, de cette démocratie à la dérive.

En 5 ans il y a eu sur ce blog 600 000 visites pour 1 800 000 pages vues ! En moyenne 329 visites par jour et près de 1000 pages vues par jour. Merci de votre fidélité.

Quelques élus du Genevois français estiment que ce blog est l'une des explications de mon élection au Conseil Général en mars dernier. Je crois qu'ils sous estiment tout le travail de terrain que nous avons fait à plusieurs au cours de ces 5 années. J'ai voulu par ce blog nouer avec vous un contact direct afin de pouvoir vous servir directement. Quel chemin parcouru en 865 notes et 3800 commentaires !

Par sa différence avec les autres blogs politiques de Haute-Savoie, ce blog-ci contribue à montrer la spécificité de la méthode "démocrate" : il vise à promouvoir des points de vue sur notre vie publique locale et nationale alors que d'autres élus de Haute-Savoie réduisent leur blog à la fonction d'un simple pressbook d'inaugurations sans vision de notre société. Il y a quelques semaines un journaliste m'a dit "toi, tu es un médiateur" : une sorte de synonyme de "Portevoix". Un Conseiller Général de l'Ain me disait "t'es un guerrier". Sans doute un médiateur guerrier : à porter haut et fort les préoccupations des habitants dans le débat public pour qu'ils comprennent qu'ils sont partis prenante de cette société en construction.

A titre personnel, ce blog m'aide à formaliser mes points de vue. Je me suis surpris plus d'une fois à reprendre à l'antenne d'une radio une formule élaborée pour une note. Ce blog me permet de partager des points de vue bruts qui ne rentrent pas forcément dans les limites d'un communiqué de presse. Je n'en diffuse d'ailleurs presque plus...

Il a sans doute permis de poser dans le débat public certaines de vos préoccupations. C'était dès le départ le sens de son nom : Etre votre "Portevoix".Stats blog Portevoix sept 2011.jpg

 

17:38 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : antoine vieillard |  Facebook | | | |

08/03/2011

Proposition #29 : Rester à votre écoute

fonds frontaliers cantonauxRester disponible et à votre écoute sur les marchés de Collonges-sous-Salève, Viry, Valleiry et Saint-Julien-en-Genevois, dans la rue, sur Facebook et sur le blog « Portevoix.fr »

 

Retrouvez toutes nos 31 propositions dans notre dépliant :

31 propositions pour notre qualité de vie.pdf

04/03/2011

Vous avez été 5705 visiteurs en février, merci de votre fidélité

Au mois de février, vous avez été 5705 visiteurs. Vous êtes venus en moyenne une fois par semaine sur ce blog (et son équivalent hébergé par la Hautetfort). Vous avez consulté en moyenne trois pages par visite. Au total, il y a 706 visites par jour.

Je vous remercie pour votre fidélité, vos commentaires et vos suggestions. Ce sont vos commentaires et vos interventions qui font que ce blog est un moyen d'écoute et d'échange. Un site statique ne serait qu'un lieu de communication. Il me semble que dans notre société il y a sans doute un peu trop de gens qui communiquent et sans doute pas assez de gens qui écoute. Utilisez la fonction "laisser un commentaire" pour que ce blog encore plus et encore mieux un lieu d'écoute. Vos remarques seront ainsi vues par d'autres habitants. Vous serez entendus.

En cumulé sur les deux plateformes, il y a eu 65432 pages vues.

fréquentation blog Portevoix

07/09/2009

Les arguments stupides des cumulards

Le cumul des mandats était une exception au début de la 5ième République. Elle s'est depuis généralisée. Aujourd'hui 9 parlementaires sur 10 sont des cumulards.

Petit à petit ils renoncent à exercer leurs responsabilités de contrôle de l'exécutif et de législateur pour se concentrer sur leur mandat local qui leur laisse beaucoup plus d'autonomie, beaucoup plus de satisfaction personnel. Leur égo se satisfait beaucoup plus d'être le chef dans leur commune ou leur département... qu'un député lambda à l'Assemblée nationale.

Ils renoncent aussi à aller écouter les Français dans leur circonscription : à quoi bon aller écouter ce que pensent les gens sur le terrain puisque de toute façon, les députés UMP et PS sont soumis à la discipline de vote partisane qui les empêche de voter en conscience. C'est ainsi que beaucoup de députés UMP et PS ont voté en dépit de leur avis personnel sur la loi HADOPI, la réforme constitutionnelle, la nomination des Présidents de l'audiovisuel public, le bouclier fiscal, les déficits budgétaires... Les Français n'ont plus de député à l'Assemblée nationale, ce sont les partis qui ont des VRP dans les départements.

Ils renoncent aussi à être simplement présent au Parlement. Les polémiques à répétition sur l'absentéisme Parlementaire le montre. Le mandat de Parlementaire devient de plus en plus un mandat qui consiste à toucher des indémnités en échange d'un silence contraint lorsqu'ils sont majoritaire.. ou en échange d'une opposition automatique ridicule lorsqu'ils sont minoritaires. Une forme de corruption des institutions.

Dans ce contexte, le cumul des mandats est un moyen pour les élus de faire à nouveau un peu de politique locale. C'est un moyen de compléter leurs indémnités d'élus. C'est aussi une forme d'assurance chômage faute de statut de l'élu.

L'argument utilisé à répétition est celui de la proximité avec le terrain. Comme si seuls les Maires connaissaient la réalité de la vie des Français. Il y a de toute évidence des Maires totalement déconnectés du terrain. Les défaites des Maires sortants aux élections municipales le confirment. Mais surtout un Maire est surtout dans sa commune. Particulièrement dans son bureau. Beaucoup avec les fonctionnaires de sa mairie. Un député Maire est donc moins présent sur le terrain de sa circonscription. Il n'a pas la même disponibilité pour aller à la rencontre des syndicats, des usagers, des retraités, des scolaires, des entrepreneurs et des associations.

Dans tous les autres pays d'Europe le cumul des mandats est rare... je pense que nul part ailleurs les Parlementaires sont aussi éloignés des préoccupations des habitants, et aussi peu présent dans l'hémicycle.

04/09/2009

8 ans plus tard, Jean Michel Thénard a enfin raison (3/3)

Nouvel interview du Maire dans le Dauphiné en 2001.

article du Dauphine Libere fevrier 2001.pdf

« Certes, justifie par avance le candidat, les cinq élus dont nous disposons ont vote 80% à 90% des délibérations proposées par le Maire. Mais c’est parce que nous n’avions rien à redire sur la gestion courante. » Le taux de délibération de gestion courante est maintenant de 95%.

« En tête du peloton des critiques deux domaines ultra sensibles a Saint Julien : la circulation et la pression immobilière ». Depuis qu’il a énoncé ces critiques Jean Michel Thénard n’a pas pris d'initiative significative pour améliorer la circulation. Depuis son élection en 2001 plus de 1000 logements ont été construit dans la commune. Ces critiques restent pertinentes au sujet de la municipalité actuelle.

« Notre idée à nous passe par la réalisation d’un échangeur autoroutier à Viry… Seulement voila, pour l’obtenir il faudrait un soutien fort de la communauté de communes, et pour l’heure Saint Julien ne s’est pas mis en pointe dans ce dossier ». L’échangeur autoroutier de Viry n’est toujours pas réalisé… et les élus de Saint Julien sont à peine plus présents à la communauté de communes que lors du dernier mandat.

Au delà de l'aspect comique de ces critiques de Jean Michel Thénard qui pourrait lui être retournée en totalité, il y a une question qui me fascine. Comment un élu peut il à ce point perdre de vue les raisons de son engagement initial ? Que peut-on faire pour éviter de tomber dans de tels travers ?

Je pense qu'il y a plusieurs réponses à cela :

1) garder un contact régulier de dialogue avec la population de manière large, c'est le rôle des comptes rendus de mandat et des réunions publiques thématiques que je propose- cela permet de veiller à ne pas être seulement au service d'un entourage qui représente un dixième de la ville tout au plus-,

2) ne pas se laisser noyer par les contraintes administratives, juridiques et réglementaires en fixant un cap et des priorités (les nôtres sont l'accueil de la petite enfance, la circulation, le cadre de vie et le commerce),

3) bien définir la limite bien précise entre le rôle de l'élu qui décide des orientations politiques prioritaires de la commune et le rôle de l'administration qui exécute en fonction des contraintes budgétaires et réglementaires, afin que l'action de la commune soit réellement déterminée par la volonté des habitants et pas par des contraintes externes.