05/06/2009

Débat Europe : A qui profites le crime ?

Hier soir avait lieu l'unique débat télévisé sur les élections européennes. Au total chaque liste disposait en moyenne d'environ 10 minutes pour exposer sa vision de l'Europe et son projet pour les 5 prochaines années. C'est la politique version fast food. Pas étonnant dans ces conditions que l'émission ait été de piètre qualité.

Je m'étonne aussi d'y voir comme représentant des listes des personnalités politiques qui ne sont pas elles mêmes candidates : Martine Aubry, Xavier Bertrand, François Bayrou, Olivier Besancenot. Ces personnalités sont peut être plus à l'aise dans les débats...mais elles ne sont pas candidates. Cela souligne la dérive de la personalisation et de l'esprit partisan dans tous les partis (y compris le Mouvement démocrate).

Les intervenants se coupaient tous la parole et illustraient à la perfection l'absence de tout dialogue entre les représentants des Français... et à vrai dire entre les Français eux mêmes. Pourtant c'est ensemble que nous construirons le pays.

Puis il y a eu cet échange entre Bayrou et Cohn Bendit. En regardant l'émission, cet échange m'a semblé de la même veine que l'ensemble de l'émission. Lorsqu'on écoute l'échange, on entend clairement que Cohn Bendit perd son sang froig "t'es minable mon pote" et que Bayrou répond très fermement mais calmement.

Le lendemain, le compte rendu des médias sur cette émission ne s'arrète qu'à cet échange (alors que l'ensemble de l'émission était au même niveau). Ils estiment que Bayrou a pêté les plombs ! L'enregistrement prouve pourtant que c'est Cohn bendit. Alors à qui profite ce compte rendu ? Aux journalistes qui ont été mis en cause la veille par François Bayrou qui a promis de révéler lundi les manoeuvres de certains médias et sondeurs si le vote lui donne raison ? Les journalistes sont bien trop impliqués dans ces jeux de collusion avec le pouvoir pour risquer qu'ils soient dévoilés. Ou à l'UMP qui profiterait à plein d'une hausse d'Europe écologie, une alliance de circonstance pour les Européennes mais dont les divergences sont trop profonde pour pouvoir proposer un jour une alternative politique ? Sans doute un peu aux deux.

Ce matin sur le marché de Saint Julien, les habitants relevaient le niveau d'ensemble très bas de cette émission et les attaques de Cohn Bendit. Le compte rendu des habitants était très différent du compte rendu de quelques journalistes.