05/02/2012

Internet, votre seul garant d'une information pluraliste

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a publié les "chiffres" de temps de parole des candidats. Je mets "chiffres" entre guillemets car l'heure de Nicolas Sarkozy candidat sur 6 chaines de télévision en même temps n'a pas été comptabilisé dans le temps de parole du candidat.. bien que ce dernier n'y ait annoncé que des mesures dont la mise en oeuvre dépend de sa propre réélection. L'intervention d'un candidat utilisant son statut publique à des fins électorales pour intervenir en même temps sur 6 chaines de télévisions c'est un peu l'équivalent médiatique de ce que les chasseurs appellent "une battue".

Même ainsi truqués, les temps de parole des candidats montre l'urgence qu'il y a à ce que vous retrouviez un débat politique pluraliste qui permet d'échanger des idées différentes pour faire émerger des solutions nouvelles. La biodiversité a du bon.. en politique comme dans la nature. Manifestement nous en sommes très loin. Sur France 2 par exemple, deux candidats monopolisent 61% du temps de parole (sans compter l'heure du Sarko show de dimanche dernier). Tout se passe comme si les télévisions et les radios voulaient vous priver du choix du premier tour. Ils vous orientent vers un choix imposé de premier tour... qui conduira à une élection inévitable au second. Un peu comme si certaines rédactions amenaient le pays à l'abattoir et vous prenaient pour des vaches.

Heureusement, depuis quelques années, il y a internet qui vous permet d'avoir accès à l'information en direct. Il y a les blogs aussi qui vous permettent d'avoir des points de vue qui sortent des conventions comme les points de vue que j'ai imposé dans le débat public régional sur la crise du logement. Des points de vue de bon sens qui n'auraient jamais émergés dans un débat public traditionnel.

Je vous recommande vivement de consulter par vous même les "chiffres" pourtant truqués du CSA sur le temps de parole en télé et en radio (cliquez sur ces liens que le CSA sache à quel point vous tenez au respect de la loi)... et d'aller ensuite sur le site bayrou.fr pour vous informer directement sur les propositions, les interventions et les équipes de François Bayrou. Pour contourner ces biais des médias traditionnels, je vous mets en lien ici un "widget" qui vous orientera sur de nombreux blogs qui vous informeront sur les propositions et interventions de François Bayrou.

11:19 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

02/02/2012

8519 visiteurs en janvier : merci de votre fidélité

En janvier, vous avez été 8519 visiteurs sur ce blog. En moyenne vous êtes venus 3,3 fois dans le mois et avez consulté 3,1 pages. Soit au total 27983 visites et 86695 pages vues. Merci de votre fidélité qui m'encourage.

stats blog Portevoix janvier 2012.jpg

08:35 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

18/03/2010

Le Jeux de la Mort : la pensée libre ou la soumission à l'autorité

Hier soir était diffusé sur France 2 le documentaire le Jeu de la Mort, diffusé également sur la TSR vendredi dernier. Un documentaire qui reproduit l'expérience de Milgram sur le pouvoir de l'autorité.

Soumis à une autorité, des "cobayes" infligent des décharges électriques à un autre participant à chaque fois qu'il donne une mauvaise réponse. Ils ne savent pas que les décharges sont fictives et que l'autre participant est un comédien. L'objet de l'expérience est de savoir jusqu'où les "cobayes" vont sans remettre en cause l'autorité. Dans l'expérience originale, sous l'autorité d'un scientifique, 60% des participants allait jusqu'au niveau maximal qui pouvait être mortel. Dans l'expérience d'hier, ce taux est monté à 81% sous l'autorité d'une animatrice de télévision et du public.

Cette expérience fascinante qui avait été montrée notamment dans le film "I comme Icare", nous rappelle les limites de notre libre arbitre et l'importance de l'esprit critique face à l'autorité.

Milgram avait introduit des variantes pour mesurer les facteurs qui affectaient l'autorité : lorsque le scientifique n'était plus en blouse blanche il perdait un peu de son autorité et plus de participants se rebellaient. Lorsqu'il y avait deux scientifiques l'autorité était plus forte, mais dès qu'il apparaissait une divergence entre les deux scientifiques, le participant en profitait pour se rebeller.

Les analyses d'hier soir tentaient de limiter la portée de l'expérience à un contexte particulier où le participant est isolé. Il me semble au contraire qu'on retrouve ce type de situation au quotidien : dans les entreprises soumises aux contraintes de rentabilité financière à court terme où employés obéissent à l'autorité de leur hiérarchie, les dirigeants au Conseil d'Administration et le CA aux fonds de pension. Tous réduisent les investissements à long terme pour générer le plus de profit trimestriels : c'est ainsi que certaines banques ont acheté des sub-primes aux rendements élevés mais aux faibles perspectives de remboursement.

On observe ce type de soumission à l'autorité aussi dans les partis politiques. De soumission à l'autorité sociale du groupe aux abords du PSG et de l'OM.

L'autorité est nécessaire pour qu'une société fonctionne. L'autorité doit même pouvoir s'imposer contre la volonté de certains individus pour imposer la volonté majoritaire. Pour autant les règles de l'éthique doivent toujours rester supérieures aux contraintes de l'autorité.

J'observe le peu d'éthique de notre société. Les religions n'offrent plus beaucoup de cadre éthique. Elles sont en reflux et les affaires de pédophilie comme les guerres saintes nous montrent aussi les limites éthiques des autorités religieuses. Les aurotités politiques sont trop souvent des exemples d'immoralité assumée - en tout cas en France faute de contre pouvoirs. Violer les principes éthiques devient une exigence financière pour des médias en quête d'audience. La dictature financière sur l'économie s'affranchit elle aussi d'éthique comme l'a encore montré l'affaire de Goldman Sachs en Grèce. Pire, l'absence d'éthique est récompensée financièrement et donc socialement.

Je pense au contraire que notre société a un terrible besoin d'éthique.

08:22 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : le jeu de la mort, milgram |  Facebook | | | |

18/07/2009

Des sondages achetés par l'Elysée

Quelques jours avant les élections, Bayrou dénoncait la collusion des instituts de sondage qui organise les évolutions de l'opinion au service du pouvoir plus qu'ils ne les mesurent. La violence de ses propos m'avait conduit à m'interroger. Il promettait de dire où, qui et quand le lendemain de l'élection. Depuis il s'est excusé publiquement et les résultats ont dépassé les évolutions annoncées par les sondeurs.

La contre argumentation classique des instituts de sondage est d'affirmée que la justesse de leur prévision est pour eux une question de crédibilité vis à vis de tous leurs autres clients. Cet argument tombe lorsqu'on constate à quel point les résultats ont été éloignés de leurs prévisions. Si les sondages politiques étaient pour les instituts une affaire de crédibilité, alors ils n'ont plus rien à perdre depuis longtemps.

En revanche, la Cour des Comptes confirme que les sondages de l'institut Opinionway publiés par Le Figaro et TF1... sont payés en parti par l'Elysée sur fonds publics. Les intérêts financiers d'Opinionways à satisfaire son client Elyséen nuisent à l'impartialité des sondages réalisés.

Les sondages organisent les mouvements d'opinion de plusieurs manières. Il y a d'abord les projections sur le deuxième tour. Lorsqu'ils étaient mis en cause, les sondeurs répétaient que les sondages ne sont qu'une photographie et pas une prédiction... mais ne publiaient des projection de second tour presque qu'avec l'hypothèse Royal-Sarkozy. Ils ont permis à beaucoup d'électeur d'oublier que seuls François Bayrou ou Nicolas Sarkozy étaient en capacité de fédérer pour remporter un second tour.

Ils ont aussi organisé les mouvements d'opinions en surestimant le risque de voir Jean Marie Le Pen au second tour. Ils organisent enfin les mouvements d'opinion en mobilisant par des montées ou en démobilisant par des baisses d'intentions de vote.

La collusion dénoncée par François Bayrou avant les élections européennes est désormais certifiée par la Cour des Comptes et son Président Philippe Seguin.

 

Retrouvez la note du jour sur le blog Portevoix

15:41 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

05/06/2009

Médias sous influence en France

Hier soir a été diffusé sur la radio suisse romande une émission qui permet de mieux comprendre les liens entre Sarkozy et les médias. Une émission qui ne serait jamais diffusée en France, ni par TF1 propriété d'un ami du Président, ni sur le service public dans le Président est désormais nommé par le Président de la République. Ce reportage souligne que la France est désormais derrière la Roumanie dans les classements sur la liberté de la presse.

Dans quelques années on s'interrogera en France pour savoir comment nous avons pu laisser faire cela. Comment nous avons pu laisser arriver de telles dérives. Les prébendes des uns, les intérêts bien compris des autres, la collusion des intérêts partisans et la passivité de beaucoup de citoyens ont porté des atteintes fortes à l'un des pilliers du fonctionnement d'une démocratie : les médias.

Un reportage d'une demi heure à voir.

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=500000&chan...

08/05/2009

Classement Google des blogs politiques de Haute Savoie

Vous trouverez ci-dessous une liste de blogs politiques de Haute Savoie avec les pagerank attribués par Google à ces différents blogs. Le Pagerank est une note de 0 a 10 attribuée par Google pour détermine le niveau de priorisation dans les recherches. Le Pagerank est fonction de la fréquence des mises à jour, de la profondeur du contenu mais aussi et surtout du nombre de lien sur internet pointant vers le blog - ainsi que de l'autorité des sites qui pointent vers le blog. Les liens pointant ci-dessous vers ces sites vont aider positivement leur futur Pagerank.

Le Pagerank et l’audience d’un blog sont deux critères corrélés et interdépendants.

Les blogs permettent une expression politique directe, un peu moins partisane, légèrement affranchie des règles éditoriales des media classiques. De toute évidence le blog de Lionel Tardy, lui permet d'avoir un contact direct avec ses électeurs qui lui permet de s'affranchir en partie de la discipline partisane qui tue tout débat politique dans le pays.

Les sites classiques de Claude Birraux et de Martial Saddier ne figurent pas dans ce classement - car il ne s'agit pas de site interactif ou mis à jour fréquemment comme le sont les blogs.

Blog Pagerank
http://angeliqueballetbaz.hautetfort.com/ 4
http://antoinevielliard.hautetfort.com/ 4
http://tardy.hautetfort.com/ 4
http://agfut-dtc.74.over-blog.com/ 3
http://annemasse-avenir.over-blog.com/ 3
http://florencemeynier.hautetfort.com/ 3
http://jean-excoffier.over-blog.org/ 3
http://loicherve.hautetfort.com/ 3
http://www.erebe.org/ 3
http://astridbaudroche.typepad.fr/ 2
http://galopin74.gauchepopulaire.fr 2
http://julienbeauchot.over-blog.fr/ 2
http://mjs74.canalblog.com/ 2
http://sentiers-citoyens.reputaction.com/ 2
http://sgdt74.parti-socialiste.fr/ 2
http://www.dominiqueputhod.fr/ 2
http://www.jp-benoist.fr/ 2
http://www.roger-vioud.com/ 2
http://www.thierry-billet.org/ 2
http://mef74.blogspot.com/ 1
http://psannemasse.fr.nf/ 1
http://www.nellymorisot.net/ 1
http://ps-sallanches74.over-blog.com/ 0
http://vincentpacoret.hautetfort.com/ 0

06/05/2009

Merci de votre fidelité

Voila jour pour jour deux ans et demi que je tiens ce blog régulièrement. 365 notes plus tard, il est temps de faire un petit bilan. Il est temps de vous remercier pour votre fidélité et de partager avec vous quelques informations sur la fréquentation de ce blog.

Il faut toujours prendre les statistiques avec des pincettes et enlever une bonne partie des chiffres qui sont dus à des visites générées automatiquement par des ordinateurs en recherche de liens, de mots ou d’adresse mail à spammer.

 

Au total, vous êtes un peu plus de 3000 visiteurs uniques par mois à générer 300 visites par jour. En moyenne vous venez consulter ce blog environ 3 fois par mois et consulter un peu moins de 3 pages par visite. Des chiffres plus élevés que les participants habituels aux réunions publiques traditionnelles lors des campagnes.

 

 

Un tiers du trafic a lieu sur le blog de la Tribune de Geneve et deux tiers sur hautetfort. Sur le site de la Tribune ce sont plutôt des visiteurs occasionnels. Sur hautetfort il s’agit plutôt d’habitués qui reviennent régulièrement. A moins de 35 jours des élections européennes du dimanche 7 juin la campagne est surtout sur les blogs.

 

 

La croissance de la fréquentation est régulière mois après mois avec deux pics lors des élections législatives de juin 2007 et des municipales de mars 2008. De manière curieuse la fréquentation était à peu près identique lors du pic des législatives que lors des municipales alors que l’une concernait 10 fois plus d’électeurs que l’autre.

courbe frequentation blog portevoix.PNG

09/04/2009

Le Conseil d'Etat défend la pluralité politique contre le CSA

Hier le Conseil d'Etat a infligé une claque au Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA). L'une des fonctions du CSA est d'être le garant de la pluralité politique dans les médias. Mission difficile lorsque presque tous ses membres ont été désignés par des personnalités UMP.

Le CSA veille notamment au respect des temps de parole entre les différents mouvements politiques. Jusqu'à présent le temps de parole du Chef de l'Etat était décompté en dehors. Cela avait une logique lorsque le Chef de l'Etat était un arbitre au dessus des partis. Cela n'a plus aucune justification maintenant que le Chef de l'Etat se comporte comme un chef de clan. Plusieurs sources indiquent qu'entre son élection et le mois de juin dernier, Nicolas Sarkozy avait occupé l'antenne durant 218 heures. Mitterrand et Chirac avait tous les deux, eu 230 heures d'antenne en 16 ans.

Nicolas Sarkozy crée une asphyxie médiatique qui tue le pluralisme politique prévu par la constitution. Les médias audiovisuel couvrent abondamment le moulin à vent médiatique présidentiel et n'ont plus le droit de couvrir les autres points de vue. La presse écrite suit le mouvement. Le Dauphiné Libéré par exemple, ne reprend pratiquement jamais les points de vue que nous exprimons.

Tout cela est bien vain. On a vu à quel point les annonces, les communiqués de presse et même les lois votées ne sont que rarement appliquées.. et dans tous les cas, n'ont rien changé à l'insécurité en France lorsque ce même moulin à vent médiatique sévissait au ministère de l'intérieur.

Tout cela est d'autant plus vain qu'heureusement, les campagnes électorales préservent un peu de pluralité politique.

Les internautes eux ne s'y trompent pas. Le site de l'UMP a le même "pagerank" que le site des Verts dont l'influence électorale est pourtant moindre.

En attendant, la décision du Conseil d'Etat lorsqu'elle sera appliquée nous permettra peut être d'écouter à nouveau des médias un peu plus pluralistes.

02/03/2009

Un réseau social pour tous les démocrates

Les démocrates ont désormais leur propre réseau social : http://www.lesdemocrates.fr/. Cette plateforme lancée la semaine dernière à l'iniative du Mouvement Démocrate permet à tous les démocrates d'échanger des idées, de faire connaissance, d'organiser des actions de terrain. Il vous est ouvert à vous lecteurs de ce blog.

On se souvient à quel point les élections présidentielles françaises de 2007 ont été influencées par les médias de masse tels que TF1, M6 et quelques titres de presse propriété des amis du Président actuel et clients de l'Etat. On a pu observé l'impact des médias internet sur la campagne présidentielle américaine. Les médias sociaux ont permis à des citoyens fédérés en masse de venir à bout de l'influence des lobbys et des grands donateurs. Les médias sociaux vont changer la donne et vont aider à ce que les idées à l'avenir viennent un peu plus des citoyens et un peu moins d'en haut.

Il y a du travail dans ce domaine : le temps de parole médiatique du Président de la République s'apparente de plus en plus à un long monologue. Les journalistes se laissent manipuler par les annonces Gouvernementales sans lendemain et ne couvrent plus la réalité de la vie des français. En France, TF1 perd de plus en plus d'audience au profit de la multitude de chaines de la Télévision Numérique. Localement aussi je suis surpris de l'absence d'intérêt total du Dauphiné pour les positions du Mouvement démocrate - nous comptons pourtant deux fois plus d'adhérents que n'en comptait l'UDF et nous avons été le deuxième mouvement politique du département lors des dernières présidentielles. Marianne qui dénote dans le paysage médiatique monocolore voit sa diffusion augmenter. Il y aura désormais en France moins en moins de parole unique.

Sur internet les choses sont très différentes. Il est intéressant de remarquer comme le fait l'Hérétique sur son blog, que les robots de Google classent le site du MODEM et du PS à un niveau plus élevé que celui de l'UMP -le page rank du PS et du MODEM sont à 7, celui de l'UMP est à 6 comme celui des Verts- Signe que les internautes n'ont pas les mêmes intérêts que les consommateurs de média classique abreuvés nuit et jour de la parole du chef de l'UMP. En France, l'information diversifiée et le débat sont de plus en plus à lire en ligne et de moins en moins dans les médias classiques.

Ce réseau social démocrate a été concu pour vous : http://www.lesdemocrates.fr/

10/02/2009

"et si Genève basculait dans le camp des Neinsager?"

"Et si Genève basculait dans le camp des Neinsager?" était le titre alarmiste de la Tribune de Genève trois jours avant les votations sur la confirmation et l'extension des accords bilatéraux. Facile à dire après coup, mais l'ampleur de la victoire du OUI avec trois cinquièmes des Genevois prouve à quel point le titre relevait plus de la propagande alarmiste que de l'information.

Il est intéressant de relire l'article a posteriori et de vérifier ligne après ligne ce qui relève du fait et ce qui relève du point de vue. Pour le bon fonctionnement de la société, il serait sage que les journalistes conservent leur crédibilité d'informateurs impartiaux et laissent les politiques qui le souhaitent se livrer aux points de vue subjectifs et partisans. Les citoyens savent décoder la valeur partisane des élus, beaucoup moins celle des journalistes.

Bien que favorable aux accords bilatéraux j'ai été assez sensibilisé à ces dérives manipulatrices des médias lors des élections présidentielles.

  • Les instituts de sondage qui faisait suivre chacune de leur étude en rappelant qu'il ne s'agissait que d'une photographie électorale instantanée et pas d'une prévision, ne faisaient pourtant que très peu d'études sur un deuxième tour Sarkozy/Bayrou. Chacun de ces sondages montraient que Bayrou était le seul candidat qui pouvait battre Sarkozy au second tour. En n'informant pas ou peu leurs lecteurs de cet état de fait les médias ont induit en erreur des électeurs qui ne voulaient pas de Sarkozy en les incitant à voter pour la candidate PS qui n'était pas en mesure de gagner au second tour.
  • A la dernière minute, des journaux et des instituts de sondage avait souligné le risque de voir Le Pen être au second tour des présidentielles de 2007. Il avait terminé 4ième mais cette manipulation a permis de mobiliser des électeurs de Ségolène Royal et de s'assurer de la victoire de Sarkozy au second tour.
  • Mais la palme de la manipulation revient à Jean Marie Colombani soutenu par Alain Minc qui publiaient le vendredi précédant le scrutin un éditorial selon lequel le vote pour François Bayrou était un vote anti-démocratique. Cette tribune en appelant à un deuxième tour Royal/Sarkozy contribuait en connaissance de cause à l'élection de Nicolas Sarkozy. Alain Minc est aujourd'hui conseiller du Président de la République et Jean Marie Colombani s'est vu confié une mission sur l'adoption par celui qu'il a contribué à faire élire. L'un et l'autre ont été ejectés de la rédaction du journal Le Monde.