21/07/2012

Reconstruire le centre avant que la France ne sombre

Les premiers débats à l'Assemblée nationale montrent à quel point cette institution est devenue totalement inutile pour le pays en quelques années. Elle s'attachera surtout à la défense des intérêts des parlementaires et à leurs tenues vestimentaires qu'à la défense du pays. Par électoralisme les uns dénonceront les mesures difficiles prises par les autres même s'ils en connaissent la nécessité. Les autres diront que les uns ont fait pire. Il n'y a à l'Assemblée plus aucun débat, plus aucun échange pour faire émerger des solutions nouvelles pour un pays en crise. Il ne s'y joue que des affrontements entendus d'avance dans des jeux de rôles à pleurer pendant que le pays sombre. La chute n'en sera que plus violente.

Les Italiens, les Grecs et les Espagnols ont pris la mesure de la gravité de leur situation et leur responsabiltié collective. Pourtant l'Italie et l'Espagne ont été durablement plus vertueux que la France ces 30 dernières années. En Europe, le peuple Français est le seul à n'avoir pas pris encore la mesure de la situation, l'étendue de notre irresponsabilité collective. La responsabilité est partagée entre une classe politique irresponsable qui n'ose pas dire la vérité et ceux qui les ont élus parce qu'ils ne voulaient pas voir la réalité en face. Nous paierons tous le prix de cette irresponsabilité collective.

La France est malade de l'absence de son centre. On peut reprocher à François, Jean-Louis, Hervé, Pierre, Paul ou Jacques le déclin du centre. Ce déclin était pourtant inévitable avec un mode de scrutin qui renforce le fort et affaibli le faible. Si la Suisse avait ce même mode de scrutin, le Parlement là bas aussi y serait composé quasi exclusivement des rejets de la droite nationale et des illusions du parti socialiste. La Suisse est forte de son centre au pouvoir. Dans ce déclin le centre a prouvé la force de ses valeurs : seuls ceux qui ont des valeurs sont prêts à se battre et à perdre pour les défendre.

La France sombrera de cette classe politique aveugle et sourde aux enjeux du pays. Le Centre doit se reconstruire pour assurer la relève. Il le fera sur le terrain, par la révolte partagée des millions de Français qui ne se résolvent plus à voir le pays sombrer, dans chacune des 36 000 communes de France, dans chacun des plus de 4000 cantons, dans les 22 régions puis dans le pays dans son ensemble. Pour cela le Centre devra cesser de confondre pragmatisme et opportunisme. Le Centre devra affirmer ses propres choix et ses valeurs plutôt que de se contenter de jouer les abritres. Le Centre devra oser reprendre le projet européen pour offrir à notre continent la place qui doit être la sienne au cours des prochains siècles. Le Centre devra faire la preuve de son ouverture aux autres courants de pensée.

Le Centre devra être là lorsque le pays sombrera et que les Français auront besoin d'une alternative. Les Centristes devront apprendre à s'unir sur ce qui fonde leur identité commune (humanisme, Europe, pragmatisme) et laisser de côté ce qui les divise (choix par défaut lors des seconds tours).

09:48 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

11/06/2012

Merci de votre confiance et de votre soutien

Vous avez été 3568 à nous avoir accordé votre confiance. Gabriel Doublet et moi vous en remercions chaleureusement. Au vu des résultats dans l'ensemble de la circonscription environ 9 électeurs sur 10 ont voté pour une appartenance partisane et 1 sur 10 pour un candidat en qui ils avaient suffisamment confiance pour changer leur vote partisan. Ils ont surtout voulu répondre à la question "voulez-vous d'un député de la majorité présidentielle ou de l'opposition présidentielle", plutôt que de choisisr un député constructif et vigilant.

Nous craignons que malheureusement ce mode de fonctionnement de nos institutions ne permette pas à notre pays de concevoir et de mettre en oeuvre les solutions qui s'imposent pour la crise vers laquelle nous nous dirigeons. Il ne permet pas de sélectionner des candidats selon leurs qualités, leur expérience, leur courage et leurs valeurs mais seulement selon leur appartenance à un clan. A notre avis c'est insuffisant pour s'assurer de la qualité du personnel politique. Avec ce fonctionnement là, la crise économique et financière se doublera tôt ou tard d'une crise sociale et institutionnelle.

Pour nous, c'est une grande leçon d'humilité. Notre engagement et notre travail de terrain au service des habitants reste méconnu par la majorité d'entre eux. Nous devons redoubler d'effort au service des habitants et le faire savoir aussi.

Nous sommes fiers durant cette campagne d'avoir défendu les valeurs du pragmatisme au service des habitants. Nous sommes fiers d'avoir apporté des idées nouvelles pour notre territoire transfrontalier. Nous sommes fiers d'avoir eu l'honnêteté de ne jamais sombrer dans les clientélismes en tout genre à jurer aux uns et aux autres séparément des promesses sans lendemain. Nous sommes fiers d'avoir préparé la rélève d'un pays qui en aura vite besoin.

Nous remercions chacun de nos électeurs pour la confiance qu'ils nous ont accordé. A notre tour aujourd'hui de leur faire confiance pour faire dimanche prochain un choix personnel de conscience pour le ou la candidat(e) qu'ils jugeront le plus utile en ne gardant à l'esprit que l'intérêt supérieur du pays.

Pour nous, le travail à votre service continue dès ce matin. Gabriel Doublet est en réunion de travail à la commune de St Cergues et pour ma part, en discussion sur la finalisation des accords de financement des infrastructures pour le prochain projet d'agglomération.

Amicalement,

Antoine Vielliard et Gabriel Doublet

10:50 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

08/06/2012

Proposition #1 : Pour ne voter que des budgets réalistes

21 propositions pour un député de terrain.jpgNous nous engageons pour éviter les déficits publics en ne votant que des budgets équilibrés dont les hypothèses de croissance seront conformes à celles de l'OCDE.

Depuis 38 ans les députés votent des budgets déficitaires que vos enfants et leurs enfants devront rembourser durant toute leur vie. Une dette publique qui s'élève à plus de 65000 euros par famille !!!

Nous rejettons l'immoralité des élus irresponsables qui accroissent ces dettes. Chaque année il construise leurs budgets sur des hypthèses de croissance irréalistes pour prétendre limiter les déficits.. et font semblant de s'apercevoir en fin d'année que les recettes ne sont pas à la hauteur. Une fuite en avant au détriment des habitants, des services publics et qui conduisent à des augmentations continue de vos impôts. La plupart des programmes des présidentielles reprennaient cet artifice en faisant l'hypothèse d'une croissance de 2% à 2,5% par an.. des mensonges qui vous ont été fait et qui conduisent à des lendemains qui déchantent. Nous refusons ces mensonges.

Nous prenons l'engagement de ne voter que des budgets qui seront fondés sur des hypothèses de croissance réalistes certifiées par des organismes indépendants. 

 Retrouvez ici nos 31 propositions dans notre dépliant téléchargeable et partagez-le avec votre entourage.

17:11 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Proposition #2 : Pour que la constitution interdise les déficits

21 propositions pour un député de terrain.jpgNous nous engageons pour que la constitution interdise les déficits comme la loi l'interdit aux communes, départements et régions.

La loi interdit aux communes, régions et départements de dépenser en fonctionnement plus qu'ils ne gagnent. Une règle de bon sens que toutes les familles appliquent... mais qui n'est plus appliquée par l'Etat depuis 38 ans maintenant.

Depuis 38 ans, des élus de droite et de gauche ont emmené notre pays dans une éternelle fuite en avant en espérant que les déficits allaient nourrir la croissance... pour ne consater ensuite que l'endettement augmente 3 fois plus vite que la croissance. Nous devons mettre fin à cela. Chaque génération doit payer pour elle même. Plus aucune génération ne doit vivre sur le dos des générations futures. C'est une question d'éthique et de responsabilité. C'est une question aussi de souveraineté pour que notre pays ne dépende plus des marchés financiers pour prendre ses décisions.

Nous nous engageons à voter une loi qui interdit les déficits de fonctionnement de l'Etat (hors circonstances exceptionelles de récession).

Retrouvez ici nos 31 propositions dans notre dépliant téléchargeable et partagez-le avec votre entourage.

15:54 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Proposition #3 : Pour que le train de vie de l'Etat redevienne humble et exemplaire

21 propositions pour un député de terrain.jpgNous nous engageons pour que le train de vie de l'Etat redevienne aussi humble et exemplaire que la situation du pays l'exige.

Il y a quelques mois nos homologues allemands du comité de jumelage St Julien-Mössingen ont été recus à l'Assemblée nationale. Ils ont été très surpris de l'accueil luxueux qui leur a été réservé. De retour ils ont affirmé qu'un tel accueil ne serait pas possible au Bundestag. La différence c'est que la France est archi déficitaire et l'Allemagne maitrise ses comptes publics.

Il faut en finir avec les ors d'une république en faillite. Nous devons réduire de moitié le nombre de parlementaires : le travail législatif en sera moins cher et plus efficace avec une assemblée de 400 députés plutôt que 577 et un Sénat de 100 sénateurs. Nous devons en finir avec les réserves parlementaires opaques qui nourrissent des clientélismes d'un autre âge ou des suscpitions sur l'utilisation honnête de ces réserves lorsque leur utilisation n'est pas rendue publique. Nous devons en finir avec les restes d'une monarchie périmée. Notre république doit asseoir sa légitimité sur son travail au service des habitants plutôt que sur ses fastes et ses frasques. Nous devons en finir avec ses déplacements officiels qui mobilisent plusieurs centaines de fonctionnaires d'état comme s'ils s'agissaient d'une visite sur terre d'un demi-dieu. L'humilité et l'exemplarité de nos voisins suisses doit être pour nous une source d'inspiration.

L'Etat et ses élus doivent devenir exemplaires pour redevenir crédibles dans les décisions qui s'imposent à nous.

Retrouvez ici nos 31 propositions dans notre dépliant téléchargeable et partagez-le avec votre entourage.

13:42 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Proposition #4 : Pour que les efforts budgétaires nécessaires au redressement du pays soient partagés équitablement

21 propositions pour un député de terrain.jpgNous nous engageons pour que les efforts nécessaires au redressement du pays soient partagés équitablement entre réductions des dépenses et augmentation des recettes.

Voilà 38 ans que l'Etat dépenses plus qu'il ne gagne. Il accumule en notre nom à tous des dettes que nous mettrons plusieurs générations à rembourser. Elles s'élèvent à plus de 65 000 euros par famille à ce jour.. et s'accroissent de 4000 euros par an en raison des déficits qui perdurent. L'Etat français quémande tous les matins sur les marchés financiers de quoi payer ses fins de semaine. Cela doit cesser. Nous devons apprendre à maitriser notre budget.

Le bilan de la majorité sortante est catastrophique avec la plus forte augmentation de la dette publique de l'histoire de France (avant même la crise de 2008). Des déficits approuvés par des députés aux ordres, le doigt sur la couture du pantalon plutôt que l'intelligence au service des habitants. Le projet du Parti Socialiste est pire encore avec une accumulation de promesses clientélistes qu'on ne décrit que face à chaque clientèle plutôt que d'avoir le courage de dire à chacun que nous devrons tous nous serrer les coudes pour redresser le pays.

Pour redresser les comptes publics nous devrons faire preuve de bon sens : réduire les dépenses et augmenter les recettes. Un effort qui devra être équitablement partagé par tous. Il suffira de geler l'augmentation constante des dépenses pour les réduire de l'inflation pendant 2 ans. Ce sera facile en réduisant toutes les dépenses publiques inutiles pour les habitants comme l'envoi des bulletins de vote dans les enveloppes officielles (coût de 30 millions d'euros en 2012). Il faudra aussi augmenter les recettes en rabotant les niches fiscales. Nous nous engageons à travailler vigoureusement pour que les efforts demandés soient équitablement partagés pour que ces efforts permettent le rassemblement de tout le pays plutôt que sa division.

Retrouvez ici nos 31 propositions dans notre dépliant téléchargeable et partagez-le avec votre entourage.

11:15 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

Proposition #5 : Pour que les lois et taxes soient stables pour aider les entrepreneurs à créer des emplois pour tous

21 propositions pour un député de terrain.jpgNous nous engageons pour que les lois et taxes qui s'appliquent aux créateurs d'emplois (publics et privés) ne changent pas à chaque budget annuel afin de donner de la stabilité pour l'embauche et l'investissement.

Depuis quelques années les gouvernements décrètent des lois avec autant de négligence que certains candidats envoient des communiqués à la presse. Les lois doivent cesser d'être des outils de communication au service du pouvoir et devenir un cadre institutionnel fiable et durable qui permette aux entreprises et aux collectivités de prévoir l'avenir, d'investir pour créer des emplois qui apportent de la valeur ajoutée.

Nous ne pouvons plus nous permettre de changer les règles du jeu à chaque débat budgétaire annuel. Nous devons assurer des "conditions-cadre" comme disent nos voisins suisses, qui soient cadrées et stables. Les notaires nous disent parfois qu'ils n'osent même plus donner de conseils de peur que la loi ne change entre l'envoi de la lettre et sa réception. Cela doit cesser. C'est une condition nécessaire pour permettre la création d'emploi qui permettra à chaque habitant d'avoir les moyens matériels de s'épanouir.

Affranchit des règles de clan des partis, nous nous engageons à travailler vigoureusement pour la stabilité et la fiabilité des lois qui ne doivent plus être rédigées par les technocrates des cabinets ministériels mais par les élus de terrain que doivent redevenir les députés.

Retrouvez ici nos 31 propositions dans notre dépliant téléchargeable et partagez-le avec votre entourage.

09:56 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

07/06/2012

Proposition #6 : Pour aider les jeunes à s'orienter vers les métiers d'avenir

21 propositions pour un député de terrain.jpgNous nous engageons pour que les politiques publiques de l'Etat aide les jeunes à s'orienter vers les métiers d'avenir.

Nous pensons qu'il est malsain pour notre société de constater que les photographes croulent sous les demandes d'adolescentes qui veulent se faire de press book pour devenir modèle alors que les hôpitaux ne parviennent pas à recruter d'infirmières. Nous pensons qu'il est extrêmement néfaste pour notre pays que les meilleurs ingénieurs s'orientent vers les métiers du trading qui n'apporte pas de valeur ajoutée macro économique plutôt que d'inventer les technologies durables de demain.

Chacun doit rester libre de ses orientations scolaires et professionnelles, mais l'Etat a la responsabilité de faire en sorte que ces choix soient informés. Que les jeunes puissent décider en connaissance de cause de devenir chômeur à vie ou de s'orienter sur les formations qui ont des débouchés. Les métiers créateurs d'emplois pour demain doivent être mieux valorisés. L'Etat doit jouer son rôle pour que cesse ce gigantesque gâchis des ressources humaines de la France.

Retrouvez ici nos 31 propositions dans notre dépliant téléchargeable et partagez-le avec votre entourage.

16:50 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

06/06/2012

Proposition #8 : Pour favoriser l'investissement à long terme créateur d'emplois

21 propositions pour un député de terrain.jpgNous nous engageons pour que la loi favorise fortement l'investissement à long terme et pénalise de manière dissuasive la spéculation à court terme.

Trop d'entreprises côtées sont gérées avec une vision qui ne dépasse pas les trois mois des annonces de bénéfices trimestriels aux marchés. Mon expérience en entreprise m'a permis d'observer aux premières loges à quel point trop de décisions absurdes à long terme sont prises par trop de dirigeants d'entreprises qui se focalisent sur le cours de leur action qui détermine l'ampleur de leur bonus annuel plutôt que d'assurer la pérénité et le développement de l'entreprise et de ses emplois. Signe de l'absurdité des mécanimes à l'oeuvre, je me souviens de cette réflexion d'un cadre d'entreprise : "dès que le cours de l'action atteint 100 dollars, je vends mes stock options et je pars". "Prends l'oseil et tire toi" semble être la maxime de ces "leaders" qui devraient au contraire prendre le volant d'un développement économique durable au service des individus. Ces entreprises là disparaitront, mais avec elles sombrent des millions d'emplois.

La loi doit permettre de réorienter l'investissement sur le long terme pour la création d'emplois et le développement des entreprises plutôt que sur le cours de l'action à trois mois. La taxation des plus values boursières différenciée selon la durée de détention va dans la bonne direction. D'autres idées sont à travailler : la concentration de l'impôt sur les société sur la base des dividendes distribués plutôt que des bénéfices afin de taxer davantage les sociétés qui distribuent et moins celles qui investissent. C'est déjà fait avec succès dans certains pays scandinaves. La distribution d'un dividence minorés aux actionnaires dormants ou spéculants qui ne votent pas et majoré pour les actionnaires qui assument leur responsabilité de contrôle des dirigeants. L'instauration de dividendes majorés pour les actionnaires de long terme (comme le font quelques entreprises comme Air Liquide et L'Oréal). La régulation des rémunérations des dirigeants sur les performances à long terme de l'entreprise y compris sur la création d'emplois plutôt que sur des performances financières à court terme souvent artificielles. Le déplacement de taxes existantes sur les transactions type taxe tobin : les marchés ne sont pas de simples jeux de monopoly. Au total l'enjeu n'est pas de majorer la taxation mais de la concentrer sur les effets pervers d'une financiarisation excessive de l'économie.

Encore faut-il que l'Etat réaffirme sa souveraineté en cessant de quémander de l'argent aux marchés tous les matins pour boucler ses fins de semaines. Cela suppose une maitrise de son propre budget plutôt que de dépenser un tiers de plus que ce qu'il gagne.

De tous les candidats aux élections législatives dans la circonscription, je suis le seul à avoir travaillé dans des entreprises côtées dont les méthodes de gestion sont une partie de la cause de la crise économique actuelle. Je veux apporter cette expérience à votre service pour que l'économie redevienne au service des habitants.

Retrouvez ici nos 31 propositions dans notre dépliant téléchargeable et partagez-le avec votre entourage.

09:45 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |

04/06/2012

Bulletins de vote dans les enveloppes officielles : 30 millions d'euros à économiser

Bulletin de Vote Antoine Vielliard Gabriel Doublet.jpg

En ce moment même plus de 600 millions de bulletins de vote sont acheminés auprès de 46 millions de Français... alors que 600 autres millions de bulletins de vote seront disponibles dans les bureaux de vote. A peine 20 millions de ces 1,2 milliards de bulletins seront glissés dans une urne. Ces envois pas très utiles, représentent 758 tonnes de papiers qui termineront en déchetterie. Le coût d'impression, de manutention et de logisitique de l'envoi des bulletins de vote à domicile s'élève à 30 millions d'euros de VOTRE argent public à l'échelle de la France.

Gabriel Doublet et moi avons décidé de montrer l'exemple. Nous avons imprimé des bulletins de vote uniquement pour les bureaux de vote. Vous trouverez sur cette note une image du bulletin que vous ne trouverez pas dans les enveloppes officielles.

Lorsque chaque parlementaire français proposera comme nous une mesure d'économie de bon sens de 30 millions d'euros, alors la France réduira ses déficits de 17 milliards. Notre pays et donc chacun de ses habitants se porteront mieux. C'est en réduisant les dépenses publiques inutiles que nous pourrons redonner les moyens à l'état d'accomplir ses missions essentielles.

Vous trouverez aussi ici, en avant première, notre circulaire. Téléchargez là et si vous la jugez pertinente, faites la suivre à vos proches en faisant partager votre point de vue.

 Profession de foi 2012 Hte def.pdf

 

Circulaire officielle.jpg

22:59 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | | |