26/01/2009

Un magasin ED à Saint Julien

Durant les élections municipales, lors du porte à porte et des enquètes que nous avions réalisé, un très grand nombre d'habitants avaient exprimé le besoin d'un magasin de hard discount à Saint Julien. Le coût de la vie elevé dans le genevois français oblige de nombreux habitants à faire leurs courses uniquement dans des magasins de hard discount. La gestion de leur budget les oblige à aller dans le magasin de hard discount le plus proche : le LIDL d'Etrembière - ce qui leur fait faire 30km aller retour. C'est tout particulièrement vrai pour certaines familles qui ont des revenus en France.

L'enseigne ED a annoncé son intention d'ouvrir un magasin à Saint Julien sur l'emplacement de l'ancien bowling au Puy Saint Martin.

Lors du précédent mandat, le Maire n'avait pas encouragé cette ouverture. Depuis, la loi a changé. L'accord d'une commission départementale d'équipement commercial (CDEC) n'est plus obligatoire. Seule la municipalité peut exiger cet accord préalable. Le Maire a annoncé lors du dernier Conseil Municipal son intention d'exiger cet accord.

L'intention du Maire est de veiller à ce que les autres communes du canton en face autant. En laissant aux autres communes un droit de regard sur l'implantation de commerces à Saint Julien, le Maire souhaite que la communauté de communes ait se droit de regard sur toutes les implantations de commerce dans le canton. L'idée est bonne, elle contribue à construire la solidarité intercommunale.

Pourtant, il y a beaucoup d'autres intervenants à la CDEC de Haute Savoie, chambre de commerce, d'autres collectivités...etc,etc.. Beaucoup sont opposés par principe à de nouvelles ouvertures de commerce. Construire la solidarité intercommunale est un objectif sain, mais il est risqué de demander l'avis de personnes qui ont un intérêt politique ou commercial à faire échouer le projet, au détriment des habitants qui en ont besoin pour vivre. Il me semble que le simple vote d'un voeux de soutien par le Conseil Communautaire serait suffisant pour construire la solidarité intercommunale, sans risquer l'avenir du projet.

Par ailleurs, l'implantation d'un quatrième commerce généraliste à Saint Julien doit inciter à renouveller d'efforts pour les commerces existants qui disparaissent les uns après les autres. Politique d'implantation commerciale dans la ville, stratégie de rachat de mur lorsque la situation l'exige, politique d'implantation des banques, agences immobilières et assurances, entrées de ville, stationnement en centre ville, tout particulièrement autour du supermarché Lambert. Pour l'instant seule la question de stationnement avance avec la mise en place des zones bleues. Il y a encore beaucoup de travail à faire.