29/10/2013

Déjà 200 St Juliennois ont retrouvé leur droit de vote

Lors des dernières élections municipales nous avions rencontré des dizaines d'habitants qui nous avait fait part de leur soutien et de leurs encouragements, mais ne pouvaient pas voter faute d'être à jour sur les listes électorales. Certainement de quoi changer le résultat d'une élection qui s'est jouée à 85 voix de différence !

Nous avons voulu en avoir le cœur net et avons comparé les listes électorales avec les noms sur les boites aux lettres : dans la plupart des résidences de St Julien-en-Genevois, la moitié des habitants ne sont pas à jour sur la liste électorale.

Beaucoup ne sont tout simplement pas inscrits et ne pourront donc pas voter. D'autres sont inscrits mais pas à la bonne adresse : ils ne recevront pas leur carte d'électeur, ni les professions de foi. Ne sachant ni où, ni quand, ni pour qui voter... il est probable qu'ils ne voteront pas. Faute d'être inscrits à la bonne adresse, certains seront tout simplement rayés des listes électorales.

Nous avons décidé de distribuer un formulaire d'inscription sur les listes électorales dans toutes les boites aux lettres de la commune... comme la Mairie le fait pour recenser les frontaliers en insérant un formulaire dans le bulletin municipal. Il nous semble que des élus doivent collecter les avis des habitants avec autant d'ardeurs qu'ils collectent leurs impôts et leurs fonds frontaliers !

Notre initiative a déjà permis à plus de 200 habitants de se mettre à jour, et donc de retrouver leur droit élémentaire de voter ! C'est plus en 3 semaines que le nombre d'inscriptions reçues durant toute l'année 2012 ! C'est beaucoup, mais c'est trop peu ! D'après nos estimations il reste encore plusieurs milliers d'habitants qui ne pourront pas participer aux élections municipales faute d'être inscrits et à jour sur la liste électorale. Etes-vous inscrits pour donner votre avis ? Vos amis et vos voisins sont-ils inscrits et à la bonne adresse ?

Beaucoup d'habitants nous ont remercié d'avoir ainsi facilité leurs démarches. Le Parti Socialiste de St Julien-en-Genevois a moins apprécié. Curieux ! Les Socialistes de St Julien ne sont-ils pas inquiets que la moitié des habitants des immeubles ne puissent pas voter faute d'être inscrits à la bonne adresse ? Peut être que dans les prochaines semaines ils cesseront de critiquer nos initiatives et commenceront à s'en inspirer au service des habitants !

Nous considérons au contraire que pour faire Vivre Saint Julien, il est décisif que chacun puisse participer aux élections communales en étant à jour sur la liste électorale !

Commentaires

Ne pensez-vous pas que si les non inscrits s'intéressaient aux élections ou votations il pourraient se faire inscrire sur les registre des électeurs d'eux mêmes, cela éviterait à ces personnes de se plaindre "après" le scrutin de ne pas avoir pu voter. Ne vont-il pas inscrire les enfants à l'école ou autre démarche quand ils arrivent dans un nouveau domicile, ça c'est la même chose. Alors qui est responsable???

Écrit par : grindesel | 31/10/2013

Bonjour Grindesel,

La procédure d'inscription sur les listes électorales est totalement périmée et inadaptée au XXIème siècle. On peut s'inscrire quand c'est inutile... on ne peut plus s'inscrire lorsque c'est utile ! Pourquoi demander des justificatifs de domicile lorsqu'on a à faire à des habitants qui sont sur le fichier des contribuables de la commune... il me semble que les formalités nécessaires pour l'inscription sur les listes électorales devraient être aussi faciles que les formalités nécessaires pour payer ses impôts ! Dans la plupart des pays, l'inscription sur la liste électorale peut se faire jusqu'à quelques semaines avant les élections. Pourquoi figer une liste au 31 décembre alors que la plupart des habitants ignorent la date des élections qui approchent. Nous sommes un des rares pays au monde à procéder de la sorte. L'inscription automatique a été généralisée pour les jeunes à 18 ans... elle pourrait l'être pour les contribuables.

Pourquoi la commune ne met pas automatiquement à jour les adresses lorsque les noms de rue sont créés ?

De toute évidence lorsque près d'un tiers d'une liste électorale est fausse, il ne s'agit plus d'un problème de responsabilité individuelle mais bien de responsabilité collective.

Bien cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard (St Julien en Genevois) | 31/10/2013

Les commentaires sont fermés.