01/05/2013

Point d'étape sur mes engagements à 2 ans de mandat

Vous trouverez ci-dessous mon second bilan annuel de mandat pour faire le point sur les 31 propositions que je vous avais faites lors des élections cantonales de mars 2011. Il y a des avancées sur chacun des sujets. Comme toujours, il serait abusif de m'en attribuer tous les mérites : une société n'avance que par la contribution individuelle de chacun au travail collectif.

PORTEVOIX 2013 - bilan de année 2.pdf

Certains chantiers avancent comme les travaux d'aménagement du carrefour des mouilles à Neydens qui ont commencé cette semaine. Ce démarrage des travaux a été possible parce que des choix ont été faits qui ont mis fin à l'éparpillement des financements. L'aménagement du carrefour des mouilles permettra de sécuriser les arrêts de transports en commun et de transports scolaires et de favoriser les mobilités douces.

Les travaux du rond point du pont de combe, attendus depuis très longtemps, sont programmés pour le début de l'été. Ils dureront deux ans et permettront là encore une meilleure fluidité qui facilitera le développement des transports en commun.

A un niveau plus départemental, avec de nombreux autres conseillers généraux, nous avons contribué à l'essor de la politique de transports interurbains, à la stabilisation des taux d'imposition, à une meilleure prise en compte du fait genevois dans les politiques départementales et encore à une maitrise de la consommation des espaces.

Beaucoup reste à faire. Le travail continue.

Merci d'avance pour vos remarques et vos suggestions. Merci également de votre aide pour le partager avec les personnes de votre entourage qui s'intéressent aux enjeux de circulation, de logement et de préservation des espaces naturels et agricoles.

Commentaires

C'est un bon début continuez.
Dans le cadre des transports en commun des nouvelles lignes ont vu le jour mais avec des arrêts insuffisants à l'exemple du bus D qui ne s'arrête pas entre les villages. Or il y a des habitations isolées. Ne serait il pas possible de mettre en place des arrêts facultatifs là où existe déjà le marquage et le panneau des bus scolaires. Il faut juste poser un panneau: bus D arrêt sur demande. Très simple.

Écrit par : MGD | 08/05/2013

Bonjour,

La multiplication des arrêts conduit à allonger le temps de parcours. Le temps de parcours est l'un des trois critères déterminant qui décident les utilisateurs. En s'arrêtant auprès d'une maison isolée, on peut gagner parfois un usager... mais en perdre par ailleurs. Le transport en commun ne fonctionne que dans des zones d'habitat groupé.

Bien cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard (St Julien en Genevois) | 13/06/2013

Les commentaires sont fermés.