26/05/2012

Proposition #17 : Pour défendre l'agriculture de qualité

21 propositions pour un député de terrain.jpgNous nous engageons pour défendre une agriculture de qualité en protégeant les AOP, IGP et AOC et en encourageant les agricultures raisonnées.

L'agriculture est l'un des atouts de la Haute-Savoie. Elle contribue à la qualité de son cadre de vie autant qu'à son image au delà de nos frontières. Elle est aujourd'hui menacée par la pression foncière -nous y reviendrons dans une semaine avec la proposition 12-. Ce qui fait la force de l'agriculture de notre département, c'est le choix qui a été fait il y a longtemps de se concentrer sur la qualité. Un choix qui doit être poursuivi par un travail législatif de protection des AOP (Appelation d'Origine Protégée), IGP (Indication Géographique Protégée) et AOC (Appelation d'Origine Contrôlée). Ce travail de suivi doit aussi se faire sur les zones franches et le label de garantie "Genève Région - Terre avenir".

L'agriculture française est en pleine mutation. Depuis longtemps, les agriculteurs améliorent leurs méthodes pour des techniques plus respectueuses de l'environnement et plus qualitatives.  Comme en politique, une nouvelle génération apporte de nouvelles idées et se nourrit de l'expérience des plus anciens. Ces changements de méthodes sont des investissements lourds pour une profession qui est sans doute l'une de celle qui travaille le plus et dont la rémunération horaire est la plus faible. La loi devra mieux encourager cette transition en cours vers une agriculture toujours plus raisonnée et qui pour autant doit rester viable sur le long terme. 

Par ailleurs, nous voulons accompagner par la loi le développement des unités de méthanisation. Ces unités peuvent être à proximité des exploitations et traiter en complément des déchets alimentaires collectifs et des déchets verts. Il est préférable de développer la méthanisation que de traiter les déchets d'une part et de développer les énergies fossiles d'autre part. Notre pays a du retard sur ce sujet. La loi doit permettre de rattraper ce retard.

Des partenariats complémentaires nouveaux doivent être mis en place comme le soutien du Conseil Général de Haute-Savoie aux cultures mellifères dérobées dans le Genevois qui permettent de capter naturellement les engrais sur les terres, d'améliorer la qualité paysagères par des champs fleuris à l'intersaison et de faire bénéficier aux abeilles de fleurs mellifères. Cela limite l'usage des engrais au printemps. Gabriel Doublet, avec l'équipe municipale de St Cergues a développé aussi un partenariat avec un agriculteur pour la tonte naturelle des terrains communaux par des moutons. Une économie de tonte mécanique pour la commune. Des partenariats complémentaires utiles, qui permettent de valoriser l'atout que représente l'agriculture pour notre territoire, sans oublier que c'est par ailleurs une activité économique à part entière.

Retrouvez ici nos 31 propositions dans notre dépliant téléchargeable et partagez-le avec votre entourage.

Les commentaires sont fermés.