20/03/2012

Le discours de Grenoble de François Bayrou : de la discorde à l'union

Après les tueries d'hier matin et de la semaine dernière, François Bayrou a prononcé un discours court et historique. Un discours de réflexion sur la tragédie du jour et sur l'atmopshère du pays. Nous étions une centaine de Haut-Savoyards à avoir fait le déplacement jusqu'à Grenoble. Un discours qu'on appelera le discours de Grenoble et qui fait un écho dissonnant au malheureusement fameux discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy.

Il a souligné à quel point le climat du pays est mal sain. A quel point les divisions et les clivages nous affaiblissent. A quel point le débat public ambiant conduit à accentuer ces divisions, ces haines et ces ressentiment, là où il y a au contraire besoin d'unité et de rassemblement. Un discous sans note qui m'a rappelé la prière de François d'Assise dans une version qui serait laïc.

Les défis qui attendent la France dans les prochains mois ne permettent plus de continuer de la même manière que durant les 30 dernières années en opposant une moitié de la France contre l'autre ou en s'en prenant à une partie des habitans selon leur confession, leur intégration professionnel ou leur niveau social.

Seulement unis nous pourrons redresser le pays.

Je vous recommande de l'écouter ici : 


François Bayrou, discours de Grenoble - 190312 par bayrou

08:09 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

Commentaires

F. Bayrou tente de récupérer ce tragique évènement pour créer la polémique. Un peu de pudeur que diable...

Écrit par : laurent | 20/03/2012

@ Laurent,
Soyez plus précis...
Quels mots discordants, quelles invectives électorales vous ont le plus choqués ?
Union nationale...
Vous deviez avoir du persil dans les oreilles ;-)
J'y ai personellement vu beaucoup de dignité et de retenue.

Écrit par : Damataire | 21/03/2012

Les commentaires sont fermés.