02/03/2012

Le MCG devrait s'appeler Mouvement des Frontaliers Genevois !

Citoyens genevois et frontaliers.jpgLes dernières statistiques du DFAE indiquent que ce sont 2125 Suisses supplémentaires qui se sont inscrit au consulat de Suisse à Lyon. Portant le nombre total à 95243 Suisses installés dans la région Rhône Alpes.

Les votations du 11 mars prochains vont permettre de mesurer le nombre de citoyens genevois.. qui ont été contraints de s'installer dans le Genevois français en raison des querelles politiciennes qui bloquent les constructions de logements à Genève.

Sur les 10 dernières années le graphe ci-joint montre qu'en moyenne les nouveaux électeurs de l'étrangers représentent plus de la moitié des nouveaux électeurs du canton. En 2009, la croissance du nombre d'électeurs genevois s'expliquait en totalité par la croissance du nombre d'électeurs de l'étranger !?! (cliquez sur le graphe pour l'aggrandir).

Plus le temps passe, plus les citoyens genevois.. deviennent frontaliers ! Il serait temps de construire des logements pour les Genevois, et peut être de suggérer que le MCG change bientôt son nom pour s'appeler Mouvement des Frontaliers Genevois.

PS : Sources : données officielles des élections et votations genevoises

Commentaires

Selon les nouvelles normes de discussion politique genevoise:
Un vert d'eau dans ta goule

Ps: Sources : Henniez verte

Écrit par : Sir Maurice RAPPAZ | 02/03/2012

Dont 1446 ont aussi la nationalité française et 679 n'ont pas la nationalité française. Ce qui ne veut pas dire 679 personnes qui n'ont que la nationalité suisse. Elles peuvent très bien avoir une nationalité de l'UE : italienne, par exemple. Combien de suisses non européens cela fait ?

En stock on en est à 17'279 suisses qui ne sont pas français. Combien ont une autre nationalité de l'Union européenne ? Cela fait beaucoup moins que les plus de 100'000 ressortissants de l'UE non suisses qui habitent Genève.

C'est dire que Genève offre un logement à plus de 5 fois plus d'européens que la France voisine ne le fait pour les suisses. Peut être faudrait-il rapatrier les suisses qui ne sont pas européens et vous laissez loger à la leur place vos européens.

Écrit par : CEDH | 02/03/2012

Des travailleurs viennent de toute la France (et pas seulement de la région frontalière) pour profiter des hauts salaires à Genève.
Des Genevois partent s'établir en France voisine pour profiter de loyers meilleures marchés.
Opportunisme pécunier ou échange de bons procédés, à vous de juger.
Vous indiquez que ce sont 2125 Suisses supplémentaires qui se sont inscrit au consulat de Suisse à Lyon. Mais sur quelle période ?
Et pendant cette même période, combien de vos compatriotes sont venus de toute la France pour s'établir en région frontalière, participant eux aussi à l'inflation des prix du logement ?

Écrit par : bob | 02/03/2012

Pourquoi pas ? Rappelons toutefois qu'un Suisse installé en France,n'est pas compté dans la statistique des "frontaliers". Par contre, ce Confédéré continue de voter MCG, parce qu'il sera toujours défendu en tant que "citoyen" genevois. Merci pour la pub que vous avez la gentillesse de faire pour le MCG.

Écrit par : J-F Girardet | 03/03/2012

Et puis alors?
Au moins on parlera de plus en plus le vrai français en Savoie, soit septante, nonante, huitante, comme on l'apprenais encore en Savoie il y a quelques décenies, et on entendra de moins en moins le patois parisien avec ses soixant-six ou quatre-vingt-dix qui écorchent l'oreille!
Et puis, j'aime mieux avoir un voisin genevois, en général plus respectueux et plus calme, qu'un Marseillais, un Grenoblois, un Lyonnais, un Français qui gueulent sur leurs terrasses en buvant leurs pastis et en parlant de foot!
Bienvenue aux Genevois, nos cousins en Savoie et bye bye aux étangers français.

Écrit par : Mescolles | 05/03/2012

Habituellement je réponds aux commentaires... mais franchement, là, j'abandonne !

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard (St Julien en Genevois) | 07/03/2012

Les commentaires sont fermés.