14/02/2012

Les hypothèses de croissance des candidats à la source des déficits publics

La situation actuelle de la Grèce nous permet de comprendre tout de suite ce qui arrivera à la France si nous ne rétablissons pas d'urgence les comptes publics. Il faut pour cela comprendre pourquoi nous avons accumulé autant de déficits : les gouvernements successifs ont à chaque fois fait des budgets sur des prévisions de croissance illusoires. A la fin de l'année, ils constataient que les recettes étaient moindre que prévu.. et refaisaient la même chose l'année suivante.

Nicolas Sarkozy a même poussé l'erreur à son paroxysme. Il promettait en 2007 un "choc de croissance" résultant des politiques instaurés. Promesses effarante de prétention lorsqu'on sait que la croissance d'un pays est surtout lié à la croissance mondiale, à l'environnement continental et très partiellement aux décisions prises par le gouvernement. Le prétendu "choc de croissance" s'est transformé en choc des déficits publics dont l'essentiel a été décidé avant même la crise de 2008.

Alors que la crise est maintenant là. Que plus personne ne peut contester la gravité de la situation. François Hollande commet à nouveau la même erreur en fondant son projet présidentiel sur des hypothèses de croissance irréalistes :

  • 0,5% en 2012
  • 1,7% en 2013
  • 2% en 2014
  • et entre 2% et 2,5% sur les années suivantes

Michel Rocard estime lui-même que les hypothèses de croissance de François Hollande ne sont pas "plausibles".

Le projet de François Bayrou est le SEUL projet aux présidentielles fondé sur les hypothèses de croissances de l'INSEE et de l'OCDE. A savoir :

  • 0,2% en 2012
  • 1% en 2013
  • 1,5% à partir de 2014

Des petits chiffres qui a première vue semblent bien innocents.. mais qui en réalité masque une différence de près de 40 milliards de recettes pour l'Etat. Quand François Bayrou propose de rétablir les comptes publics de 100 milliards (à moitié par une augmentation des recettes et à moitié par une réduction des dépenses).. François Hollande lui masque 40 milliards dans des hypothèses de croissance fantaisistes.

L'avantage pour François Hollande, c'est qu'en faisant cela il n'est pas obligé d'annoncer des mesures difficiles d'augmentation d'impôts ou de réduction de dépenses.. l'inconvénient, il est pour vous si d'aventure François Hollande venait à être élu. Car tôt ou tard il faudra les payer ces 40 milliards... et faute de l'avoir planifier.. on se retrouvera dans une situation à la greque.

L'autre solution est simple : voter pour François Bayrou et mobiliser votre entourage.

 

07:05 Publié dans France | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | | | |

Commentaires

bonjour,

pourriez vous me dire si vous avez pris une decision sur le prolongement de la ligne de bus jusqu-a vulbens , sachant que nous sommes bientot 3000 habitants à
etre potentiellement intéressés à le prendre??

merci de botre réponse

JP. VUETAZ

Écrit par : vuetaz | 15/02/2012

(je vous remets ici la réponse que je vous ai adressée par mail à l'instant en espérant que vous lirez l'une ou l'autre et que l'on pourra avancer dans notre échange)

Bonjour Monsieur,

J’ai vu ce matin votre commentaire… je vous ai déjà répondu à de multiples reprises sur mes différents blogs. Avez-vous lu ces réponses ? Permettez moi de vous la refaire une nouvelle fois par mail.

1) Il faudra une prolongation jusqu’à Vulbens le jour où il y aura suffisament d’habitants pour que ces lignes de bus soit utilisées. Pour cela il faut en moyenne 60 logements à l’hectare sur tout le parcours de la ligne de bus. En dessous de ce seuil, le coût est très élevé pour vos impôts.. et l’avantage public faible car il y a trop peu d’usagers. Même jusqu’à Valleiry il n’y en a pas suffisamment pour l’instant, mais les constructions à Viry et Valleiry y contribue. Pour Vulbens, faire cette prolongation maintenant, serait une décision absurde du point de vue de l’efficacité de la dépense publique.
2) Pour TOUS les habitants du canton, il est beaucoup plus utile que la fréquence de la navette jusqu’à Valleiry soit doublé et passe à la demi heure plutôt qu’à l’heure.. plutôt que de voir qq navettes vides ou pratiquement vides, allez jusqu’à Vulbens.
En espérant que vous lirez cette réponse.

Cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard (St Julien en Genevois) | 15/02/2012

Les commentaires sont fermés.