05/12/2011

52% des nouveaux électeurs Genevois sont des Genevois de l'étranger !!!!

Lettre ouverte à l'attention de M. les Présidents de partis cantonaux représentés au Conseil d'Etat

Messieurs,

Je me permets d'attirer votre attention à un détail du résultat des élections fédérales du mois de septembre qui a sans doute échappé à votre attention. Depuis les dernières élections fédérales de 2007, il y a dans le canton de Genève 7554 électeurs supplémentaires et parmi ces derniers, il s'en trouve 3894 qui résident en dehors des frontières cantonales. Ils seraient sans doute beaucoup plus nombreux si l'on pouvait comptabiliser tous les Genevois "sans papiers" résidant dans le Genevois français.

En raison de la gravissime pénurie de logements qui sévit dans le canton, le nombre de Genevois de l'étranger croit en moyenne de 6% par an. Ils sont déjà plus nombreux que les électeurs de Lancy ou de Vernier. Ils constituent donc un segment de l'électorat genevois déjà très important et dont l'importance sera croissante au cours des années à venir.

Il se trouve que nous autres élus français avons souvent l'occasion de les rencontrer. Nous évitons désormais les marchés de Collonges-sous-Salève ou Ville-la-Grand car nous y rencontrons plus vos électeurs que les nôtres. Nous avons cependant l'occasion de les rencontrer, de dialoguer avec eux et de mieux comprendre leurs préoccupations. Dans l'intérêt de ces habitants aussi bien que dans l'intérêt de l'agglomération genevoise, je me permets de vous adresser en pièce jointe une petite présentation qui vous montrera l'enjeu politique qu'ils représentent pour un parti cantonal genevois.

Le PDC et les Verts genevois l'ont bien compris qui ont présenté des listes transfrontalières aux dernières élections fédérales. Bien leur en a pris puisque ces listes leur ont permis d'augmenter considérablement leurs scores parmi les Genevois de l'étranger au bénéfice de leur score cantonal. Aux élections cantonales de 2009, le vote des Genevois de l'étranger a modifié la composition du Grand conseil de deux sièges en faveur du PS et des Verts et en défaveur du MCG. L'impact sera croissant au fur et à mesure que leur proportion augmente dans le corps électoral.

Je me tiens à votre disposition si vous souhaitez mieux connaitre les Genevois résidant dans le Genevois français.

Cordialement,

 

Antoine Vielliard

 Les genevois de l'étranger.ppt

Ps : dans ce contexte, la signature par des députés PLR et PDC de la motion en lien ici visant à fermer 77 routes carrossables frontalières est non seulement totalement innefficace contre la criminalité, vexatoire mais aussi stratégiquement suicidaire.

 

Commentaires

Vous n'êtes pas sans ignorer (à propos du Ps ci-dessus) puisque depuis votre élection à Saint Julien vous participez à une Commission de circulation depuis dévoyée en Commission mobilité pour le politiquement correct QUE LA DITE COMMISSION A ACTE DANS UNE ETUDE FRAITE PAR UN BUREAU GENEVOIS LA FERMETURE DES PETITES DOUANES DU GENEVOIS SUD (demande inutile s'il en est car si Bardonnex est bouché 3 heures avec 30000 véhicules ce sera 4 heures avec 40000 véhicules DONC POURQUOI GASPILLER L'ARGENT DES CONTRIBUABLES).

Je précise pour les lecteurs que le Président de la dite commission est J. M. Thénard Maire de St Julien qui veut un tram à son nom, y siège également de droit Le Président de la CCG 74 également Président de l'Arc Bernard Gaud ainsi qu'Antoine Vielliard Conseiller général chargé des transport à l'assemblée trans-frontalière.

On ne peut que s'étonner aujourd'hui de travailler sur un territoire trans-frontalier ouvert et de vouloir le clore de partout augmentant le nombre de kilomètres des trajets, leurs durées et malheureusement toutes les pollutions et gênes qui les accompagnent.

UN BEAU GACHIS EN PERSPECTIVE contradictoire avec l'éditorial de M. Gaud dans la dernière communication de la CCG74 ... de tous faire pour faciliter la vie des habitants du genevois
et
je résiste avec peine de mettre ici vos mails et téléphones personnels respectifs ...
à l'attention des personnes surprises par vos décisions et que cela pourrait fortement perturber leurs vies
CAR UNE TELLE PROPOSITION VOUS MET DANS LE MEME SAC QUE CEUX QUE VOUS DECRIEZ ET UN DE CES JOURS IL FAUDRA VOUS EN EXPLIQUER.

Écrit par : cardon | 05/12/2011

De grâce interdisons à cette insignifiante personne de se rendre sur le territoire Suisse. Qu'il continue à percevoir ses allocations chômage en France et surtout qu'il y reste définitivement. C'est vraiment un Vieillard (!!)

Écrit par : Antifrouze | 05/12/2011

Mon bon cousin,

Evitons, pour une fois, les sujets qui fâchent.

Pour ce qui est des chemins carrossables, je dois dire que je ne comprends pas vos allégations quant aux caractère vexatoires et stratégiquement suicidaire de leur fermeture au trafic motorisé.

Pourriez-vous éclairer notre lanterne ?

Merci.

Écrit par : CEDH | 06/12/2011

@Cardon : il n'y a pas de tels projets à la Communauté de Communes du Genevois. Il y a effectivement une illusion largement partagée dans le canton de Genève que l'agglomération Genevois pourrait être la seule au monde à limiter ses accès à quelques points de passages qui se transforment ainsi en gigantesques goulets d'étranglement... alors que toutes les agglomérations au monde au contraire veille à leur accessibilité en multipliant les points de passage. Mais les élus français s'érigent à chaque fois qu'ils le peuvent contre ces conceptions archaïques. Libre à Genève d'étudier cette vision archaïque.

@CEDH : A Bardonnex la file de voiture mesure déjà plus d'un kilomètre et l'attente s'élève facilement à 15mn qui s'ajoute au reste du trajet. Une bonne partie des pendulaires d'Annemasse sont contraints de faire environ 20km de détour parce que Vallard et les voies en aval ont une capacité insuffisante comparé au nombre de pendulaire que Genève exige pour assouvir ses ambitions de croissance économique. Il se produit aux douanes ce qui se produit dans tout le canton, l'engorgement est tel que le trafic se reporte à la moindre voie secondaire. C'est effectivement vexatoire que d'imposer aux pendulaires qui vont travailler (dont un quart sont genevois) des détours absurdes et de les assimiler de manière généralisatrices aux criminels que Genève n'arrive pas à arrêter faute de policiers.

Cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard (St Julien en Genevois) | 06/12/2011

Ca fait trop plaisir de voir qu'y a des genevois courageux et engagés. On pourrait peut être se retrouver dans le champ du Vallon demain 6H pour faire plaisir à Rappaz avant qu'il ne soit reveillé par le flot de bagnoles qui passent devant chez lui.

CEDH merci de donner un cours de francais à Cardon, je comprends pas ce qu'il raconte. Quant à "VOUS N'ETES PAS SANS IGNORER" ca doit être le résultat de l'école genevoise....... (francaise ou suisse)

Écrit par : arthur Kempf | 06/12/2011

Mon bon cousin,

J'avoue ne pas comprendre ce que vous même et les auteurs de la motion exposez.

Il existe des routes douanières (petites ou grandes, ouvertes ou non 24 heures sur 24). Par définition ces routes sont celles que l'on doit utiliser lorsque l'on a des marchandises, qu'elles soient ou non en franchise de droits (il en est où il y a des douaniers, d'autres où il y a des boites à douane et d'autre où l'on ne peut passer qu'avec des marchandises en franchise de droit). En effet, l'Union européenne et la Suisse ne sont pas en union douanière. La motion ne vise pas ces routes.

A côté des routes douanières il existe des routes non douanières. C'est celles-ci qui sont visées par la motion. Il est dit qu'il en est 77 et qu'elles sont caractérisées par le fait d'être carrossables. La motion n'indique pas quelles elles sont. En particulier les annexes à la motion ne concernent que les routes douanières.

Mon cousin, vous dites que ces routes non douanières sont utilisées par ceux qui travaillent à Genève. Pourriez-vous nous donner des exemples de ces routes non douanières ?

Bien à vous.

Écrit par : CEDH | 07/12/2011

Mr. Vielliard,

je ne vais pas vous taxer de menteur mais dans ce cas vous ne connaissez pas ce qui se passe dans une commission dont vous êtes membre

(peut-être étiez vous absent dans l'euphorie de votre récente élection au Conseil général ?).

J'en suis fort éloigné et pourtant on m'en a fait part.

La fermeture des petites douanes du genevois a été actée fin juin dans une étude demandée au bureau CITFEC pour ne pas le nommer.

LA SEULE QUESTION QUI RESTE EN SUSPENS ...

A QUEL RETOUR DE VACANCES SA MISE EN APPLICATION ?

Tout ce qui se fait dans le dos de ceux que l'on représente se paie un jour et vous ne faites pas exception à la règle.

Écrit par : Cardon | 09/12/2011

@Cardon :
la proposition en question est totalement absurde et j'ai eu l'occasion de m'exprimer sur ce sujet dans un texte paru ce mardi dans la Tribune de Genève.

La position des élus de la CCG est au contraire exactement l'opposé puisque nous avons décidé de la réalisation d'un échangeur COMPLET à Viry. Une position opposée à celle du canton qui ne voudrait qu'un demi échangeur pour mieux canaliser le flux vers Bardonnex. Nous savons tous qu'il est totalement illusoire de vouloir canaliser tout le traffic sur Bardonnex et Vallard qui sont déjà saturés.. et que si les routes sont fermées les habitants acheteront des 4x4 pour passer à travers champs. Toutes les agglomérations veillent au contraire à répartir le flux sur de multiples entrées de tailles moyennes plutôt que de réaliser de gigantesques entonnoirs.

Bien sûr vous pouvez pensez que je suis, et tous les élus, sont des menteurs... auquel cas je n'ai plus d'arguments à vous opposer.

Cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard (St Julien en Genevois) | 09/12/2011

DESOLE DE VOUS CONTREDIRE, TOUT FAUX

RELISEZ BIEN VOS DOCUMENTS Etude Bureau Citec

(les noms des douanes concernées sont écrits à 2 reprises noir sur blanc et j'ajoute que verbalement d'autres points de passage destinés à être supprimés ont été mentionnés)

Mon correspondant que je viens de contacter vient de me confirmer que vous n'étiez d'ailleurs pas présent à la dite séance du 27 juin si je ne m'abuse.

Écrit par : Cardon | 10/12/2011

Pour info ce soir là JEAN MICHEL 1er Président de la dite commission

a apostrophé une de mes connaissance durant cette séance alors qu'il demandait des explications au sujet des documents remis ce soir là et ça l'a beaucoup contrarié

LUI DEMANDANT S'IL AVAIT DE GROS MOYENS ET

ROULAIT EN GROSSE VOITURE dont acte.

Écrit par : Cardon | 10/12/2011

Les commentaires sont fermés.