31/03/2011

Première séance d'installation du Conseil Général de Haute-Savoie

Aujourd'hui avait lieu la première séance d'installation du Conseil Général.

L'élection du Président était sans surprise. Christian Monteil a été réélu président par 30 voix sur 34.

Nous avons créé un nouveau groupe centriste au sein du Conseil Général qui rassemble 6 Conseillers Généraux. Je suis fier d'avoir modestement contribué à la création de ce groupe qui permettra d'affirmer nos valeurs de pragmatisme, d'humanisme et de tolérance dans le cadre de la majorité départementale. Nous aurons à coeur de contribuer avec tous les Conseillers Généraux au renforcement des politiques départementales. Dominique Puthod assure la présidence de notre groupe. François Mogenet nous représente au sein de l'exécutif.

Pour ma part, je suis membre de la commission permanente, l'un des délégués du Conseil Général au SMAG (organisme dont dépend le site d'Archamps), suppléant à la Commission Départementale de la Coopération Intercommunale et délégué au conseil d'administration de la Société d'Equipement du Département de la Haute-Savoie (SED). D'autres délégations et responsabilités seront attribuées lundi 4 avril et le vendredi 22 avril.

J'ai été touché par l'accueil très chaleureux des conseillers généraux.

Commentaires

Cher M. Vielliard,

Je profite de ce commentaire pour vous féliciter très chaleureusement de cette brillante élection et vous souhaite un grand succès dans votre mandat. La région française a besoin de gens comme vous, qui connaissent la réalité des deux côtés de la frontière. Il serait intéressant, à l'avenir de "pousser" les Suisses de France à faire entendre leurs voix pour le canton de Genève et pour la Confédération Helvétique. Il y a encore trop peu de Suisses installés en France, qui ignorent, qu'il suffit d'un simple coup de fil, au Consulat Suisse à Villeurbanne, pour recevoir ses bulletins de vote. Et surtout, leur dire, que ce n'est pas le canton d'origine qui compte, mais le lieu, d'habitation avant de s'établir en France. Ceci, ne pourra qu'apporter de l'eau à votre moulin, d'autant plus, que ces Suisses peuvent devenir également Français, après 5 ans de résidence en France...donc des nouveaux électeurs pour vous.

Encore Bravo,

Café

Écrit par : Café | 01/04/2011

Les commentaires sont fermés.