13/03/2011

Le MCG ne propose aucune solution.. les autres non plus d'ailleurs !

Les élections municipales genevoises vont avoir des conséquences importantes sur l'avenir de notre agglomération : pénurie de logement, crise de la mobilité, ségrégrations sociales croissantes. Le MCG fait son entrée dans de nombreux Conseils Municipaux. Comme auparavant, il n'apporte pas le début de la moindre proposition crédible. Mais il a le mérite de poser sur la table des questions pertinentes sur les déséquilibres de notre agglomération :

  1. Des chômeurs constatent à juste titre qu'ils sont les laisser pour compte de la politique économique exogène qui ne crée pas d'emplois pour eux mais au contraire les noie dans des emplois haut de gamme qui contribuent à renchérir le coût de la vie et à réduire leur pouvoir d'achat. Le MCG n'apporte aucune réponse à ces questions légitimes. Mais les Libéraux, les Radicaux, le PDC, les Socialistes et les Verts non plus* ! Ils continuent cette politique économique absurde qui attire de grandes fortunes au détriment du pouvoir d'achat des classes moyennes genevoises.
  2. Les habitants des communes périphériques constatent l'aggravation constante des conditions de circulation. On leur avait promis de préserver la campagne genevoise et celle-ci devient le lieu d'une interminable et continue file de voitures qui s'allonge jour après jour. La campagne genevoise se transforme en aire d'autoroute de voiture immatriculées 74 et 01 : peu importe que ces voitures soient de plus en plus occupées par des "citoyens genevois" ; le problème est le même. Le MCG n'apporte aucune réponse à ce problème réel. Mais les Libéraux, les Radicaux, le PDC, les Socialistes et les Verts non plus* ! Bien au contraire, chacun dans ses communes contribuent à aggraver l'exode massif de la population genevoise.
  3. Les habitants du canton constatent qu'années après années, leurs amis, leur famille, leurs voisins, les uns après les autres sont expulsés du canton par la pénurie de logement pour faire place aux traders et expatriés attirés par les exonérations fiscales accordées à leur employeur. Ils constatent que les politiques cantonales sont faites au service des entreprises étrangères, des forfaits fiscaux, des expatriés et des traders mais au détriment des citoyens genevois. Le MCG n'apporte pas la moindre réponse à ces questions légitimes.. mais les Libéraux, les Radicaux, le PDC, les Verts et les Socialistes non plus*. Les uns et les autres s'opposent aux constructions de logements. Certains ont même le culot de se gargariser de 1000 logements en 4 ans en ville de Genève, prouvant qu'ils ne connaissent ni les besoin ni les enjeux.

Ces élections municipales sonnent comme la dernière alarme que tirent les Genevois à l'attention des partis "traditionnels". La prochaine étape serait la crise de régime : une crise qui naitrait de l'absence de majorité au Grand Conseil lors des élections de 2013. Le canton ne doit la stabilité actuelle qu'à la bétise de l'extrême gauche qui s'est exclue d'elle même du parlement cantonal. Ce coup de chance ne se renouvellera pas. Genève est à la croisée des chemins : poursuivre le modèle actuel au service de contribuables aux privilèges extravagant et affronter la colère des habitants lésés ou inventer un nouveau modèle de développement au service des habitants.

Tout se passe comme si Genève était géré comme une entreprise dont les clients seraient ses riches contribuables pour lesquels tout est fait et concédé... au détriment de ses habitants. Mais Genève est une société et une république qui doit réapprendre à se mettre au service de ses citoyens souverains.

 

*Certains encore moins que d'autres !

Commentaires

A lire d'urgence!

JDD les zizou font la loi à Genève, ça remet les idées en place!

2012 MARINE!

Écrit par : dodo | 13/03/2011

Cher Monsieur Vielliard,

Je suis impressionné... comment est-il possible qu'avec votre connaissance de la politique Suisse, vous ne soyez pas encore Mufti communal, Archiprêtre Cantonal ou Calife de la Confédération...

Permettez moi donc de vous répondre dans votre texte...

1. Des chômeurs constatent à juste titre ....

Kelden : A qu'elle titre quelqu'un habitant à St-Julien sera t'il intéressé par les problèmes de recyclage à Meyrin ? Se sentira-il concerné par une problématique communale ? Je pose simplement la question...


2. Les habitants des communes périphériques constatent l'aggravation constante ....


Kelden : Je ne pense pas que les habitants du Canton de Genève, soit dupent au point de croire que les "hordes" de frontaliers seront repoussées hors de nos frontières par un bord politique ou l'autre... Par contre, qu'un jour ou l'autre les personnes franchissant la frontières, soient dans l'obligation d'utiliser les P+R que nous, Genevois, avons financé, serait peut-être une bonne chose pour alléger le trafic !


3. Les habitants du canton constatent qu'années après années, leurs amis, ...

Kelden : Vivez-vous vraiment au "Pays de Candy" ?

Une fois encore, vous tentez de stigmatiser une classe de la population pour justifier les problèmes de votre région.,.. Personne n'est expulsé de notre région par de vilains "traders ou expatriés" friqués, pour la simple et bonne raison que les salaires ont également suivit une courbe ascendante, même s'il est vrai que ce loger à Genève est un problème, il n'est pas insurmontable comme vous le laissez entendre.

Peut-être serait -il souhaitable que l'état français cesse de ponctionner les entreprises à plus de 40 %, afin que finalement des emplois soient crées en France, et ce avec des salaires convenable... un SMIG à € 4000 (mes sources ci-dessous), et nous verrons probablement moins de plaques 01 et 74 (ou 38, 39, 73, voire 69)

http://www.travailler-en-suisse.ch/html/estimer-son-salaire-en-suisse.html#info_generale

Veuillez noter que dans ce second article, c'est un salaire "par tête" qui est indiqué.
http://www.tdg.ch/familles-suisses-classe-moyenne-difficulte-financiere-2010-04-29

Il est vrai qu'en Suisse la vie est chère, mais les salaires sont en rapport... par contre, la personne qui travaille en Suisse et habite en France est encore gagnante !


Ces élections municipales sonnent comme la dernière alarme ...

Kelden : Revenez sur Terre, Cher Élu de France voisine, et si vraiment vous vous sentez des véleités de Super-Héros, commencez par faire changer les choses chez vous avant de venir donner des leçons à vos voisins, qui sont pour certaines classes politiques françaises, un exemple !

Je suis quand même content de voir, que vous parlez maintenant de la "bêtise de l'extrême gauche" alors que dans vos blogs précédents c'étaient plutôt les PLR qui vous servaient de "Grand Satan".

Une dernière chose, Genève n'est pas à la croisée des chemins... elle a trop à faire avec ses voisins jaloux de sa réussite !

Bonne soirée.

PS : Salutation à la grand-mère de François de Bagnères-de-Bigorre

Écrit par : Kelden | 14/03/2011

Les commentaires sont fermés.