15/11/2010

Timide souverain -histoire du lecteur qui n'osait pas commenter-

Un ami qui a mis un commentaire avec un pseudonyme sur ce blog il y a quelques semaines me disait à quel point il approuvait la note commentée. Il ajoutait... "je ne suis pas toujours d'accord avec toi mais là si !". Je me permettais de lui suggérer de réagir aussi lorsqu'il n'était pas d'accord. Et il m'a fait cette réponse qui ne finit pas de me surprendre : "Je connais moins les sujets que toi, mon point de vue n'est pas forcément pertinent". Une réflexion assez symptomatique de l'infantilisation dans laquelle les instutitons politiques gardent les Français.

Cet ami n'a pas totalement tort dans la mesure où les campagnes de terrain permettent aux élus qui les font sérieusement d'avoir une vue d'ensemble de leur commune et de la société et pas simplement le prisme d'un quartier ou d'un milieu social. Les élus connaissent souvent mieux les contraintes juridiques, réglementaires ou budgétaires... mais enfin, les élus en connaissent forcément moins que chacun des habitants sur leur vie personnelle, leur point de vue. Sur chacun des sujets que nous abordons il y a des gens qui en connaissent plus. Chaque citoyen connait au moins un sujet mieux qu'un élu. C'est dans un échange constant que des solutions nouvelles et meilleures peuvent être abordées.

Les élus ont plus d'information sur les dossiers en cours. Certains considèrent celà comme une source de pouvoir et ne la partage pas. C'est la stratégie de rétention de l'information mise en oeuvre par les cadres moyens dans les années 80. Une stratégie de survie personnelle à court terme qui nuit à l'organisation à laquelle on est censé contribuer. Une stratégie abondamment utilisée par le Maire de Saint-Julien vis à vis de sa propre équipe et qui explique en partie les limites des réalisations collectives. C'est assez peu adapté au monde d'aujourd'hui puisque l'information est de plus en plus disponible et de plus en plus publique.

Cher lecteur, commentez abondamment, réagissez avec passion... votre point de vue ne peut qu'enrichir le débat. Personne d'autre que vous ne pourra donnez VOTRE point de vue.

Les commentaires sont fermés.