04/11/2010

L'UDC clémente pour les criminels suisses et les délinquants étrangers

Je suis bien trop stupide pour comprendre les raisonnements de l'extrême droite.

L'extrême droite suisse lance une initiative pour imposer une double peine aux criminels étrangers : une peine d'expulsion en plus de la peine de droit commun. Une initiative que prendrait sans états d'âme l'extrême droite française. Une double peine à laquelle même Sarkozy s'était opposé : on ne peut pas expulser des gens dont toute la vie et toute la famille est dans notre pays.

Imposer des peines sévères aux criminels, tout le monde ne peut qu'être pour. Mais s'en prendre uniquement aux criminels étrangers c'est manqué une bonne partie de la cible. Pour avoir été juré en cour d'assise et pour avoir lu quelques documents sur le sujet, les criminels sont 8 fois sur 10 des amis, des parents, des proches. Dans les quatre affaires que j'ai eu à juger il s'agissait du petit copain, de la fille, du mari trompé et d'un visiteur connu de la victime... pas d'un inconnu étranger qu'on croiserait au coin de la rue comme le fanstasme et les préjugés de l'extrême droite pourraient le laisser penser. Même si les affaires de criminels étrangers font souvent la une des journaux car ils font vendre. Même si les journaux ne mentionnent la nationalité des criminels que lorsqu'il s'agit d'étrangers. La Présidente de la cour d'assise s'était même fendu d'une bien curieuse remarque : "Nos meilleurs clients ce sont les beau-pères et les curés..". Quand l'extrême droite voudra vraiment s'attaquer à la criminalité elle proposera de la vidéo surveillance dans tous les foyers, mais elle n'a pas encore atteint ce niveau.

Mais ce qu'il y a surtout de très curieux dans l'initiative de l'UDC c'est qu'elle propose que la loi soit plus clémente pour les criminels de nationalité suisse. La justice doit pourtant sanctionner le crime pas la nationalité. Par ricochet, leur initiative prévoyant une sanction automatique d'expulsion pour les étrangers, les juges qui doivent se montrer justes devraient alors réduire les peines de droit commun pour les criminels étrangers. Par cette initiative, l'UDC propose donc que la loi soit plus clémente pour les criminels suisses et obligera donc les juges à se montrer plus cléments pour les criminels étrangers ! L'initiative de l'extrême droite suisse est donc une initiative de clémence envers les criminels.

Enfin, le plus grand des paradoxes c'est que si l'UDC préconise d'expulser les criminels étrangers, elle propose depuis longtemps d'accueillir en masse les délinquants étrangers. L'UDC défend l'idée que les lois suisses doivent faciliter l'accueil de personnes qui violent les lois dans leur pays. Je veux parler des délinquants fiscaux. Eux pas de problème, l'UDC les aime. L'UDC aime l'argent bien plus que le respect des lois. Pour ces individus, un compte en banque remplit vous masquerait une couleur de peau.

Ces positions de l'extrême droite ne visent pas à réduire la criminalité. Elles rappellent simplement que l'extrême droite, dans tous les pays, hait celui qui a un autre passeport... sauf s'il a de l'argent. Mon arrière grand père disait parfois "il y a des cons partout ce sont juste les proportions qui changent." Pourquoi haïr sur la base d'un passeport alors qu'il y a à peu de chose près autant de gens d'extrême droite quelques soient les passeports ?

09:15 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (36) |  Facebook | | | |

Commentaires

Au moins la 1ere moitié de votre 1ere phrase est juste.

Le reste n'est qu'un délire réducteur et demago. A commencer par le terme "d'extrême droite". On dirait qu'a partir de la tout est dit, seulement voilà, l'UDC est un parti gouvernemental qui a le soutient de près de 30% des électeurs. C'est bien de tenter de marginaliser 30% des citoyens par des sobriquets et des sous-entendus mesquins.

Par ailleurs quasiment tous les pays expulsent par principe les criminels étrangers, un permis de séjour n'est pas un acquis inaliénable, ou alors il faut se diriger vers la naturalisation. Vous n'étiez pas au courant ?

Écrit par : Eastwood | 04/11/2010

Bonjour Eastwood,

Le fait que l'UDC ait le soutien de pres du tiers des votants (et pas des electeurs comme vous l'affirmez) ne change rien au fait qu'il s'agit d'un parti d'extreme droite. Ses methodes autant que les idees sont clairement d'extreme droite : haine de l'etranger, discrimination en tout genre, provocations constante, rejet des institutions... Cela prouve simplement que la proportion de votants d'extreme droite est legerement plus elevee. Ce n'est pas parce qu'on est nombreux a se laisser manipuler par des sentiments gregaires qu'on en a moins tort.

Contrairement a ce que vous affirmez, je ne connais pas de pays qui expsule PAR PRINCIPE les criminels etrangers... en tout cas pas dans les pays ou il y a un etat de droit qui prevoit que la justice se prononce sur les faits, les crimes et pas sur la nationalite du criminel. Dans un etat de droit les jugements se font sur des faits qui sont differents a chaque cas. Les juges prennent en compte les faits commis et la personnalite. Tout particulierement lorsqu'il s'agit de personnes qui ont vecu toute leur vie dans le pays, dont la famille est dans le pays et qui n'ont pas d'autre attache ailleurs dans le monde. Tout particulierement dans un pays comme la Suisse dont la proportion d'etranger est si elevee et le droit de la nationalite restrictif. Un crime est un crime et doit etre puni severement quelque soit la nationalite de celui qui l'a commis.

Pour le reste de vos objections je n'ai rien a repondre puisque vous ne precisez pas vos arguments.

Cordialement,
Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard (St Julien en Genevois) | 04/11/2010

Quelques exemples non exhaustif d'état de non droit selon vos critères:

Grande-Bretagne: Qui déchoit même de la nationalité certains criminels

Et aussi USA, Thaïlande, d'ailleurs les pays émergeant semblent généralement sur ce point moins laxiste que l'Europe molle et décadente. En fait le monde entier a part l'Europe qui confond sa faiblesse morale avec de l'humanisme.

Et donnez moi un seul exemple de "haine de l'étranger" de la part de l'UDC ? De nombreux élu UDC sont d'ailleurs des "secondes générations". Svp n'amalgamer pas "étrangers" avec criminels ou dealer abusant du droit d'asile etc...

Et je connais plus d'un "étranger" me disant que si il avait le droit de vote il donnerait sa voix a l'UDC, parce que Suisse ou étrangers respectueux des lois et des autres subissent les mêmes nuisances de la part d'une minorité de minables qui mérite l'expulsion.

PS: Sur la problématique de la criminalité étrangère comme de l'immigration et de l'intégration non maitrisé, il me semble que les "conseils" d'un français tombent plutôt a plat quand on voit l'état de son pays.

Écrit par : Eastwood | 04/11/2010

Bonjour Eastwood,

Vous n'etes pas oblige d'aller si loin pour trouver des cas d'expulsion de criminels etrangers. La Suisse le pratique et de tres nombreux pays europeens.. mais pas sur la base d'une loi systematique mais bien de peine individualisees aux crimes.

La haine de l'etranger se lit sur vos affiches, sur vos slogans, et vous avez raison il y a parfois quelques immigres de seconde generation qui veulent se faire plus royalistes que le roi. Contrairement a vous je n'amalgame pas etranger et criminels.. puisque votre proposition elle ne concerne que les criminels etrangers et se montre particulierement clemente pour les criminels de nationalite suisse.

Je suis toujours admiratif que l'UDC prenne la Thailande comme modele de l'Etat de droit et l'Arabie Saoudite pour la liberte de conscience religieuse ! Bientot l'Iran comme modele de non proliferation nucleaire et la Coree du Nord pour la liberte de pensee ?

La note n'est certainement pas un conseil... a quoi bon. C'est un simple point de vue qu'il vous faut supporter a moins que la lutte contre la liberte d'expression ne soit votre prochain cheval de bataille.

Bien cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard (St Julien en Genevois) | 04/11/2010

Traiter les membres de l'UDC et ceux qui votent pour eux d'extremistes de droite, c'est ne pas connaitre la Suisse... Renseignez-vous sur le parti neo-nazi suisse appelé le PNOS avant de radicaliser gratuitement un parti gouvernemental. Quand à la votation, le pourcentage de jugements contre des mineurs étrangers est presque deux fois plus élevé que celui relatif aux mineurs suisses. Il était temps de faire réagir le gouvernement en lançant cette initiative.

Écrit par : Le vieux Suisse | 04/11/2010

Bonjour M. Vielliard,

Je dois vous dire que malheureusement votre article comporte une erreur de taille: l'UDC n'est pas un parti "d'extrême droite", mais simplement un parti de droite...
On peut juger les méthodes de propagande (affiche en rouge sur fond noir et caricaturale) comme étant inspirée d'une propagande d'extrême droite, mais l'UDC reste un parti de droite à vocation populiste.

Personnellement je vis en Suisse depuis l'âge de 4 ans, j'y ai fait toute ma scolarité et mes étude et je n'ai pas fait de demande de naturalisation, car je ne peux pas me reconnaitre dans un pays qui a construit son infrastructure sur le dos d'une immigration choisie et saisonnière (d'abord les italiens, puis les espagnols, les portugais et aujourd'hui les pays de l'est) qui c'est enrichie à l'aide de fond provenant de riche dictateurs, mafiosi, fraudeurs du fisc, etc. et qui pour finir adopte un double langage: Suisse terre d'accueil mais sans étranger si possible ou alors que des riches.
Aujourd'hui la votation qui est prévue (et qui selon les sondages va passer), induira un renvoi automatique (sans analyse du dossier) des criminels, alors je me pose la question de comment les autorités Suisse pourront expliquer à un nouveau Suisse (ou ancien étranger) cette démarche et surtout à quand la prochain étape qui sera l’expulsion automatique sur simple suspicion de fait…

Merci malgré tout pour votre article qui je l’espère pourra éclairer certain sur l’origine de la « clientèle » des juges de cour d'assise.

Meilleures salutations et très bonne suite

Écrit par : Etranger en Suisse | 04/11/2010

Pour clarification: Je ne suis pas "l'UDC" et je n'en suis même pas membre, je ne prête allégeance a aucun parti.

Je sursaute juste quand a travers ses élus, voir ses votes, on traite un tiers du peuple suisse d'extrémiste de droite avec des arguments dont la faillite n'est plus a démontrer.

Écrit par : Eastwood | 04/11/2010

Plutot curieux ces reactions sur le fait que l'UDC est un parti d'extreme droite. Tous les themes de l'UDC sont des themes d'extreme droite :
1) l'opposition a la construction europeenne et a toutes les institutions internationales est un theme d'extreme droite,
2) l'islamophobie est un theme d'extreme droite
3) la stigmatisation constante de l'etranger est un theme d'extreme droite
4) la provocation dans la communication est une methode d'extreme droite
5) la stigmatisation des programmes sociaux en faisant croire a une generalisation des abus est un theme d'extreme droite
6) la reduction des programmes d'aide au developpement est un theme d'extreme droite
7) les propositions simplistes, innefficaces mais sigmatisantes sur le theme de la securite est un theme d'extreme droite,
8) les attitudes aggressives vis a vis des autres pays comme les propositions d'annexion sont des themes d'extreme droite.
Bref, tous les sujets sur lesquels l'UDC s'est positionne ces dernieres annees sont des themes propres a l'extreme droite dans tous les pays d'europe,
9) la denonciation des institutions et du necessaire compromis auquel doit aboutir le processus democratique est un theme d'extreme droite (Le Pen parle de "l'etablisssement")
.. la seule subitilite de Blocher par rapport a Le Pen c'est qu'il se tient a l'ecart des references de la seconde guerre mondiale.

La proximite ideologique entre l'UDC et le Front National est patente ! Les tres rare fois ou des elus de l'UDC ont ete invites par des partis "amis" a l'etranger il s'agissait de mouvements politiques d'extreme droite. Les methodes de l'UDC sont des methodes d'extreme droite. Le positionnement sur l'echiquier politique et meme dans les hemicycles suisses sont a l'extremite de la droite !

Oui l'UDC est un parti gouvernemental en Suisse. Il y a d'autres pays en Europe et dans le monde ou l'extreme droite est au gouvernement dans le cadre d'une coalition... cela n'attenue en rien leur extremisme, leur xenophobie et leur intelorance. Cela ne change rien aux methodes qu'ils emploient. Ils restent des partis d'extreme droite meme lorsqu'ils sont au gouvernement.

Oui l'UDC est le premier parti de Suisse... cela ne change rien non plus au fait qu'il s'aggisse d'un parti d'extreme droite. Cela ne change rien aux methodes. En revanche, il est vrai que la Suisse est le seul pays d'Europe a avoir pour premier parti un mouvement politique d'extreme droite.

Cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard (St Julien en Genevois) | 04/11/2010

Vous oubliez qu'ils ont d'autres thèmes moins "extremistes" à proposer telles que la culture, la politique agricole, la défense nationale, l'énergie, la fiscalité, la famille, les médias, la santé, le sport, les transports, etc.

Résumer l'UDC à leurs campagnes sur l'asile, les étrangers, le social, l'Europhobie et la sécurité, c'est le boulot de ceux qui aiment voir la peste brune partout.

Écrit par : Le vieux suisse | 04/11/2010

@Le Vieux Suisse :

Pouvez vous preciser a quelle initiative ou referendum vous faites allusion ?

Il arrive effecitvement a l'UDC d'intervenir sur d'autres sujets que les themes d'extreme droite dans des debats parlementaires, mais leurs initiatives mediatiques, leurs initiatives referendaires et leurs publicites sont depuis longtemps exclusivement sur les seuls themes d'extreme droite mentionnes ci-dessus.

Cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard (St Julien en Genevois) | 04/11/2010

Je ne peux que répéter, 9 points qui contiennent leur propre faillite


1) l'opposition a la construction europeenne et a toutes les institutions internationales est un theme d'extreme droite, -> l'UDC ne s'oppose pas a la construction européenne, elle souhaite que la suisse en reste indépendante. Heureusement sinon on finirait par éponger les dettes de la Grèce

2) l'islamophobie est un theme d'extreme droite -> Aujourd'hui pour être islamophile il faut être islamiste ou aveugle.

3) la stigmatisation constante de l'étranger est un theme d'extreme droite -> J'ai vu des stigmatisation de criminels, d'abuseurs, mais jamais d'étrangers en tant que tel. Mais ça c'est le syndrome du contrôleur tpg qui fait son boulot quand il contrôle un resquilleur blanc et qui est raciste quand il contrôle un resquilleur black.

4) la provocation dans la communication est une méthode d'extreme droite -> Hahaha, vous tournez la tête ailleurs quand vous voyez les brulots d'extrême gauche ?

5) la stigmatisation des programmes sociaux en faisant croire a une généralisation des abus est un theme d'extreme droite. -> L'état providence est un abus en soi, un déni de la responsabilité et du mérite individuel. D'ailleurs étrangement ceux qui en bénéficie le plus sont les premiers a mordre la main qui les nourrit.

6) la réduction des programmes d'aide au développement est un thème d'extrême droite -> Voir simplement de bon sens puisque ça fait plus de 50 ans qu'ils ont prouvé leur inefficacité.

7) les propositions simplistes, innefficaces mais sigmatisantes sur le theme de la securite est un theme d'extreme droite, -> Alors que le "sentiment subjectif d'insecurité" est la façon de gauche de se moquer des victimes.

8) les attitudes aggressives vis a vis des autres pays comme les propositions d'annexion sont des themes d'extreme droite. Pfff no comment, vous devez vraiment être peu sûr de vos base pour y voir une agression. Ou peut-être que ce que vous ne supportez pas est que l'idée, aussi saugrenu soit elle, a aussi eu des échos favorables en France même.

9) la dénonciation des institutions et du nécessaire compromis auquel doit aboutir le processus democratique est un theme d'extreme droite (Le Pen parle de "l'etablisssement") -> Le PS Suisse en congrès le weekend passé a déclaré "qu'il était temps de remettre en question les institutions", je n'ai jamais entendu cela de l'UDC... ça a du vous échapper.

Écrit par : Eastwood | 04/11/2010

Monsieur Vielliard,

J'abonde dans votre sens quand vous étiquetez l'UDC. Malheureusement le Suisse ne voit pas en l'UDC un parti d'extrême droite. Il y a en ce sens un problème culturel d'où un certain nombre de Suisses outré de se voir taxé d'extrême droite.
Comme me disait un collègue français, la droite Suisse est l'extrême droite Européenne ;-).
Au sujet de l'UDC, je n'ai jamais vu de campagne choc pour aider les familles, supprimer les working poor, accompagner les jeunes dans leurs recherche d'emplois, etc. malheureusement le marketing de l'UDC s'axe sur le "mouton noir".

Salutations

Écrit par : Etranger en Suisse | 04/11/2010

@ Eastwood : Votre demonstration apporte brillament la preuve que l'UDC est a l'extreme droite et que vous vous reconnaissez dans ces theses. Ce qu'il y a d'etonnant c'est que vous ne vous en rendiez meme plus compte !

Cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard (St Julien en Genevois) | 04/11/2010

@Etranger en Suisse

Nos grands-parents sont venus en suisse parce que leur pays de leur offrait pas de travaille, au final tout le monde à été gagnant, ils on trimé mais ils sont pas mort de faim dans leur pays natal au moins...arrêter de cracher dans la soupe.


@Antoine Vielliard

En tout cas ces gens d'extrêmes droite heureusement qu'ils sont là par fois,c'est pas les hippies de gauches qui auraient osé envoyer un message aussi fort que celui de l'interdiction des minaret...

Écrit par : tony | 04/11/2010

Je confirme, vous êtes bien trop stupide pour comprendre les raisonnement de la droite nationale

Écrit par : Anna | 04/11/2010

@Antoine Vielliard:
J'aime bien la phrase de votre arrière grand-père "il y a des cons
partout ce sont juste les proportions qui changent." Chez nous la
proportion on la connait, c'est environ 30%. Merci pour votre texte
que j'aurais aimé avoir l'intelligence d'écrire.

@Eastwood et ses partisans:
Je suis Suisse, j'aime la Suisse et je suis navré de voir ce parti,
l'UDC, s'évertuer à détruire la Suisse que j'aime. Aucun parti n'a autant nuit à la Suisse que l'UDC depuis qu'ils sont passés d'un parti agrarien à un parti populiste d'extrême droit qui utilise la peur, la bêtise et l'égoïsme des gens pour "grandir". Ce parti heureusement reste minoritaire car 70% des votants y sont encore opposés.

Écrit par : Patrick | 04/11/2010

monsieur Tony...ne vous etes vous pas rendu compte de l'image de la suisse dans le monde suite au vote des minarets...??? comment pouvez vous etre fier de passer pour un pays racistes???

Écrit par : Lyonnais du 69 (le vrai) | 04/11/2010

@tony
Ce qu'il y a de malheureux lorsque l'on lits les propos des uns et des autres, c'est qu'on les interprétés toujours à sa manière.
Mon intervention ne visait pas à "cracher pas dans la soupe". Je suis reconnaissant à la Suisse pour ce qu'elle m'a donné (une qualité de vie, une infrastructure, un enseignement, la possibilité de rencontrer des gens formidable, etc. ). Ce que je dis simplement c'est qu'il ne faut pas oublier d'ou l'on vient et des choix que l'on fait! Comment en tant qu'étranger voulez que je m'identifie à un pays qui me pointe du doigt (car ne l'oubliez pas je suis un potentiel abuseur) et que par la magie de la naturalisation je devrais oublier du jour au lendemain mes origines, mon sentiment lorsque je vois des slogans pas franchement des plus appréciable?
On a un devoir de mémoire et un certain respect à avoir, pour le passé! Oui mes parents on émigrés car ils n’avaient pas à manger. Mais ce n’est pas là une raison pour tout oublier. Au contraire les gens naturalisé ou Suisse depuis 1 à 2 générations devraient mieux accueillir les étrangers et futurs Suisse, non ?
Lorsque l'on voit les affiche de l’UDC, pour une personne de confession musulmane ou comme moi étrangère on peu se poser des questions sur le pays dans lequel on est. L'église catholique est à l'origine de nombreux massacre (juif, Indiens, sorcières, etc.) et plus récemment (disons médiatiquement) de nombreuses affaires d'abus d'enfants. Je ne vois pourtant pas l'UDC afficher un curé avec une tête de loup noir voulant croquer les fesses de jeunes moutons blancs...
Alors que l'on ne vienne pas me dire que l'UDC c'est un partis progressiste, qui œuvre à l'intégration de la population étrangère, qui est pour un développement durable de la Suisse et pour une paix sociale.

Salutations

Écrit par : Etranger en Suisse | 04/11/2010

M. Vielliard,
Faites votre politique chez vous - en France qui renvoie les clandestins et les Roms chez eux sans délit pénal - et laissez, s.v.p. les suisses vivre chez eux sans vos commentaires, s.v.p. !
C'est la politesse et rien d'autre ? Cela ne vous concerne pas ...
Bonne soirée,
amb

Écrit par : amb | 04/11/2010

Monsieur,

Il est regrettable de constater que votre texte est semé de contradictions et complètement impartial. Manque à votre récit, vos sources, provenant certainement du dernier congrès du parti socialiste, bien mal en point ces temps...

L'UDC, c'est 30% du peuple Suisse, les personnes qui ne trouvent pas nécessaire et utile d'aller voter ne peuvent pas par la suite être opposées à la démocratie qui en découle.

30% et 1 seul siège au Conseil Fédéral ? Que répondez-vous à cela ?

De plus, vous ne pouvez pas énumérer les initiatives de l'UDC, en matière de sécurité, en mentionnant que des amalgames que la gauche et autres partis utopistes s'efforcent de dénoncer. Il faut proposer des idées pour que la démocratie avance, et le peuple Suisse prendra la bonne décision devant les urnes.

Concernant les minarets, pouvez-vous me citer un pays musulman où la religion chrétienne est bien accueillie ? Dans ces pays, nous ne pouvons même pas rentrer en matière sur l'égalité des femmes ou encore sur la liberté de croyance. Ces pays ont, malheureusement, des millénaires de retard.

Amicalement "Black Sheep"

Écrit par : Black Sheep | 04/11/2010

Stupide, non, mais incohérent.

L’UDC vous déplaît ? Je respecte votre avis, et comme Voltaire, je me battrai afin que vous puissiez l’exprimer. Cela dit, le monde est vaste et Schengen aidant, il vous est loisible de vous établir où vous voulez. Dans un quartier défavorisé de Lyon, par exemple.
Vous seriez accueilli par des gens qui partagent vos idées et vous pourriez apprécier les conséquences de cette idéologie en directe.
Lundi votre appartement sera cambriolé, mardi vos pneus seront crevés et mercredi la racaille vous bousculera. Jeudi vous méditerez sur les avantages de l’éducation libre des enfants. Vendredi une bande de joyeux lurons violeront votre femme. Vous n’appellerez certainement pas « ces salauds de flics », car vous êtes solidaires avec vos camarades, n’est-ce pas ?
En plus, vous n’aurez plus le temps de nous saouler avec vos discours bobo de 68’ard, et LA, ca sera un gain pour l’humanité.

Écrit par : Maurice Calvert | 04/11/2010

"Je veux parler des délinquants fiscaux. Eux pas de problème, l'UDC les aime. L'UDC aime l'argent bien plus que le respect des lois. Pour ces individus, un compte en banque remplit vous masquerait une couleur de peau."

Vous délirez ou vous méconnaissez complètement le code pénal suisse? La soustraction fiscale en Suisse n'est pas un délit. Maintenant vous voulez appliquer les lois étrangères en Suisse? Bravo! Mêlez-vous donc un peu de ce qui vous regarde, comme si vous n'aviez déjà pas assez à faire de votre côté de la frontière dans votre pays de monarchie élective quasi absolue où le peuple ne peut que fermer sa gueule face aux décisions du monarque.

Écrit par : Johann | 04/11/2010

@Black Sheep

Un minimum de culture générale vous serait fort utile avant de poster de telles inepties. Je vais donc vous citer le plus grand pays musulman du monde: l'Indonésie, pays laïc dans lequel 4 religions "importantes" côtoient l'Islam qui est fortement majoritaire avec 90% de la population (plus de 200mio de musulmans, de quoi vous faire vraiment peur non? ). Dans ce pays, des jours tels que Noël, Pâques sont des jours fériés nationaux aux côtés de fêtes musulmanes, hindouistes etc... Les premières églises et cathédrales ont été construites par les colons sans demander l'avis des peuples locaux, elles sont toujours là et d'autres ont étés construite aux côtés de mosquées. Sortez un peu de la Suisse avant de parler de sujets que vous ne connaissez pas.

Et personnellement je pense qu'un siège au conseil fédéral c'est déjà trop pour un parti d'opposition.

Écrit par : Patrick | 05/11/2010

@Black Sheep

Je vous en conjure arrêter de salir l'image d'un beau pays comme la Suisse, je vous en remercie d'avance.

Écrit par : Xilat Porüt | 08/11/2010

Cher Monsieur Vielliard,

En tant qu'élu UDC à Genève, je suis attristé de voir un élu d'un pays ami vomir son fiel sur toute une partie de mes concitoyens. Si j'étais dans la même logique que vous, je vous répondrais : "Occupez-vous de ce qui vous regarde." Mais, comme tout politicien helvétique, je suis habitué à la discussion, au consensus et à la confrontation d'idées. Aussi, je vous invite à prendre contact avec moi (vous trouverez toutes mes coordonnées sur le site du Grand Conseil de Genève). Ainsi, après quelques échanges, je suis certain que vous relativiserez les propos outranciers que vous tenez dans ce billet.

Avec mes meilleurs messages.

Antoine Bertschy
Député

Écrit par : Antoine Bertschy | 08/11/2010

Bonjour,

Pour ce qui est de l'outrance vous etes expert si j'en juge par vos campagnes de communication, vos amalgames et vos insultes.

Pour ma part je ne sais pas bien ce qu'il y a d'outrancier a qualifier d'extreme droite des idees d'extreme droite, mais pour le dialogue je doute que vous me preniez en defaut : C'est meme la raison d'etre de ce blog et des commentaires ouverts. Je trouve meme curieux que vous n'assumiez pas votre extremisme.

Je vous ai adresse de mon cote mes coordonnees et des propositions de dates pour en parler.

Cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard (St Julien en Genevois) | 08/11/2010

@ Le Vieux Suisse: "Résumer l'UDC à leurs campagnes sur l'asile, les étrangers, le social, l'Europhobie et la sécurité, c'est le boulot de ceux qui aiment voir la peste brune partout."

Il y a des thèmes sur lesquels l'UDC est moins extrême sans doute. Mais sur tous les sujets où l'UDC défend seul sa position (ou presque), il a un net positionnement à l'extrême-droite. Et comme ce sont ces sujets en particulier qui décident l'électeur, on peut dire que l'UDC en fait son fond de commerce. C'est un fait et il est absurde de s'en défendre. Si vous votez pour l'UDC et non pour des partis de la droite classique, c'est bien les sujets d'extrême-droite qui vous attirent. Ayez au moins l'honnêteté de l'avouer !

Black Sheep: "Concernant les minarets, pouvez-vous me citer un pays musulman où la religion chrétienne est bien accueillie ? Dans ces pays, nous ne pouvons même pas rentrer en matière sur l'égalité des femmes ou encore sur la liberté de croyance. Ces pays ont, malheureusement, des millénaires de retard."

Visiblement, la Suisse est aussi intolérante puisqu'elle interdit les minarets. Elle n'a donc aujourd'hui plus de leçon à donner à l'Iran, à l'Arabie Saoudite ou à la Libye. Bravo les gars.

Quand à la condition féminine... recherchez en quelle année les femmes ont acquis le droit de vote. Et en quelle année le principe de l'égalité des sexes a été voté. Non ils n'ont pas des millénaires de retard. Seulement des dizaines d'années.

Écrit par : Kad | 08/11/2010

Cher Monsieur Vielliard,

Si je comprends bien votre dernier message, je suis personnellement expert en outrance. En effet, expert est clairement sans le "s" du pluriel dans votre message. Cela s'adresse donc directement à ma personne (vous faites bien d'écrire sur un blog suisse car dans votre pays certains n'hésiteraient pas à vous attaquer pour outrage !) Pourtant nous ne nous connaissons pas. Je vous prie donc de bien vouloir préciser quand j'ai été PERSONNELLEMENT outrancier et, pour continuer sur votre phrase, quand j'ai été insultant vis-à-vis de qui que se soit.

En ce qui concerne le dialogue, je ne pars jamais dans une discussion pour "prendre en défaut", comme vous dites, la personne avec qui je parle. Mais pour un échange d'idées. D'ailleurs, les discussions les plus intéressantes qu'il m'est donné d'avoir sont la plupart du temps avec des personnes ayant des opinions différentes des miennes.

Pour ce qui est de mon prétendu extrêmisme, je le nie avec toute mon énergie. Encore une fois, vous ne me connaissez pas. Je me considère (comme me considèrent toute les personnes qui, elles, me connaissent) comme conservateur, comme le sont la plupart de mes collègues de parti. S'il vous plait d'ajouter "néo" devant ce qualificatif, libre à vous. Bien qu'un lien direct soit fait entre le mouvement néo-conservateur et la religion et que, pour ma part, je ne crois en aucun être surnaturel.

En espérant que votre prochain commentaire reste dans les limites de la bienséance à mon égard, je vous adresse mes meilleurs messages.

Antoine Bertschy
Député

Écrit par : Antoine Bertschy | 08/11/2010

Monsieur le député,

Je ne pense pas que cet échange sur l'outrance courante de la communication de l'UDC (que vous soutenez personnellement) et les insultes habituelles intéresse beaucoup les lecteurs de ce blog.

Quant à l'extrémisme, il est rare que des extrémistes se reconnaissent comme tel et pourtant il est indubitable que les seuls thèmes sur lesquels l'UDC se distingue sont des thèmes propre à l'extrême droite partout en Europe (je ne vais pas en refaire la liste ici).

Vous avez mes coordonnées,

Cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard (Saint Julien en Genevois) | 08/11/2010

"C'est meme la raison d'etre de ce blog et des commentaires ouverts."

Tiens donc! Ils viennent effectivement d'être ouverts alors qu'ils étaient modérés auparavant. Alors je profite de cette "ouverture" pour informer les lecteurs de ce blog qu'hormis un seul de mes commentaires, tous les autres ont été proprement censuré par le détenteur de ce blog. Sans doute sa définition de l'"ouverture"... Nous verrons combien de temps ce commentaire-ci va rester afficher...

Je disais entre autres choses que la censure est une des caractéristiques de l'extrême droite et des régimes totalitaires.

Écrit par : Johann | 08/11/2010

Bonsoir,

Commentaires ouverts mais modérés. Votre premier commentaire a été publié.. en revanche si vous en mettez quatre en 3 minutes ce n'est plus du commentaire mais du spam. La prochaine fois rassemblez les et synthétisez les par respect du lecteur.

Les spam et les trolls sont en revanche supprimés.

Vous verrez dans la liste des commentaires qui ne sont pas modérés à quel point la "ligne éditoriale" de ce blog est ouverte.

Cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard (Saint Julien en Genevois) | 08/11/2010

Quand on veut censurer on trouve toujours une justification. Tous mes commentaires étaient différents et argumentés. Ce n'est ni du spam ni du troll.
4 commentaires en 3 minutes? C'est un mensonge pur et simple.
"Quand on veut noyer son chien on l'accuse de la rage." Air connu.
Pour moi la "ligne éditoriale" a été fermée sans explication. Il ne suffit pas de dire que c'est ouvert, il faut le pratiquer. Sinon c'est de l'hypocrisie.

"La prochaine fois rassemblez les et synthétisez les par respect du lecteur."

Désolé, mais en l'occurrence c'est vous qui ne respectez pas les lecteurs en ne leur donnant pas la possibilités de juger les commentaires que vous qualifiez sans raison de spam. La liberté d'expression comporte la liberté de choisir sa présentation. Je préfère le cas échéant plusieurs commentaires courts à un long développement. Avez-vous la prétention de me dicter ma manière de présenter mes commentaires?

Écrit par : Johann | 09/11/2010

Bonjour,

Premier commentaire recu à 22H55 jeudi 4 novembre, 2ième commentaire à 22H59, 3ième commentaire à 23H03 et 4ième commentaire à 23H28. Effectivement c'est en 33 minutes plutôt que 3. Mais celà ne relève toujours pas de la réflexion à partager mais de l'obsession nocturne.

J'ai effectivement la prétention de fixer la ligne éditoriale de ce blog car j'en ai la responsabilité tant vis à vis de la loi que des électeurs. Libre à vous de vous exprimer sur votre propre blog.

J'ai du à nouveau remodérer les commentaires en raison d'un troll qui multiplie le même commentaire à répétition. C'est dommage, je le regrette.

Cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard (Saint Julien en Genevois) | 09/11/2010

Cher Monsieur Vielliard,

Seuls quelques kilomètres et une frontière nous séparent mais nous n'avons visiblement pas du tout la même culture politique. Vous semblez bloqué dans une vision très française du débat (majorité/opposition, petites phrases/dénigrements, passages en force/grèves), qui n'est pas un modèle d'efficacité. Et pourtant, vous donnez l'impression de suivre régulièrement ce qui ce fait de notre côté de la frontière. On aurait donc pu penser qu'avec le temps vous comprenniez les subtilités du systême helvétique. Force est de constater que tel n'est pas le cas.

Dès lors, vu votre méconnaissance de notre système, vos positions sur la politique suisse sont, de fait, pas crédibles. De plus inutiles aux débats, car grossières et optues.

Je ne vous en tiens bien évidemment pas rigueur, sachant que la politique helvétique paraît toujours très obscure à ceux qui n'y sont pas habitués. Toutefois, si vous avez besoin d'une mise à niveau, je reste à votre disposition.

Avec mes meilleurs messages.

Antoine Bertschy

Écrit par : Antoine Bertschy | 09/11/2010

C'est quand même beau un UDC qui veut convaincre un européen de la modération de ses idées politiques. Il ne reste plus qu'à cet UDC à militer pour intégrer l'Europe et la boucle sera bouclée.

Jusqu'à preuve du contraire la formule magique et la gestion consensuelle locale ne plait pas non plus à l'UDC, à mais il est vrai que Soli Pardo dit "la lumière" est maintenant partit chez les top cerveau du MCG. Ca a doute changé beaucoup de choses.

Écrit par : Ross | 09/11/2010

Moi ça me fout les boules, tout ce blabla, ok il y a des criminels toutes nationalités confondues. L'UDC est un parti que je déplore.
Y a-t-il un parti qui agit pour que les choses changent dans le bon sens? J'en ai marre de ces clichés sur les banlieux françaises et les étrangers par ci, les étrangers par là, de toutes façon qu'est ce que t'en a à foutre toi? avec ta petite vie bien faite, et ton frigo (sur)plein et ton salaire en fin de mois, hein? Habites-tu un quartier défavoriser? ça m'étonnerait! Peu importe, je vais te dire une chose, parmis ces étrangers criminels, il y a des jeunes adultes, des hommes et des femmes, des personnes qui n'ont pas eu les mêmes chances que toi et moi, des personnes qui ont grandi ici, en Suisse, qui ont été scolarisées en Suisse et qui ne connaissent pas un autre pays que la Suisse. Ces personnes vont être renvoyées dans un pays qui leur est étranger. Ici où ailleurs ce n'est pas pareil, la seul constance dans tout cela c'est qu'on est étranger partout, où que tu sois, qui que tu sois, tu n'as pas ta place!!!
J'ai mal au coeur, j'ai mal pour mon prochain, parce qu'il n'y a pas de juste milieu, peu importe la gravité et les conséquences du crime commis, t'es coupable d'être étranger!

Écrit par : mon seul crime c'est d'être suisse! | 15/11/2010

Les commentaires sont fermés.