12/10/2009

Le vote MCG se propage le long des embouteillages

La prise en compte des résultats nominatifs change la donne dans quelques communes où le MCG n'est plus en tête ce matin. En revanche, le diagnostic reste : le point commun entre les communes où le MCG est fort c'est qu'elles sont toutes traversées par le traffic frontalier. Les communes les plus durement frappées par le chômage ne mettent pas le MCG en tête.

A Genève, ce ne sont pas les quartiers les plus populaires, ceux qui sont le plus touchés par le chômage, qui ont mis le MCG en tête mais bien les quartiers traversés chaque jour par un flux de voiture incessant et croissant : Accacias et Prieuré Sécheron.

Les électeurs ont voté MCG non pas contre les frontaliers mais contre le phénomène frontalier qui détruit leur qualité de vie faute d'équipement de transports en commun adaptés. Ces électeurs n'ont pas eu conscience que le MCG est seul parti qui s'oppose à la réalisation d'un équipement de transport en commun majeur pour le canton.

Pour éviter un nouvel accès de populisme les partis de Gouvernement devront construire suffisament de logement à Genève pour mettre un terme à l'exode des Genevois au déla des réseaux de transport en commun. Ils devront aussi revoir une politique économique qui attire plus d'un millier de cadre de multinationales chaque année alors qu'il n'y a déjà pas suffisament de logements pour les Genevois et que les transports en commun sont dépassés par la situation.

 

Carte des communes où le MCG est arrivé en tête :

Carte du vote MCG final.JPG
Carte du taux de chômage à Genève :

Carte du taux de chomage à Genève.png

Commentaires

Peut-être qu'aussi, puisqu'on trouve assez d'argent pour le "Grand Paris", on pourrait en trouver pour une ligne de chemin de fer directe "Annecy-Genève", et vous qui faites partie d'un parti français qui a une audience nationale, je ne sais pas pourquoi vous n'en parlez pas, car que la Haute-Savoie n'ait pas les moyens d'une telle ligne, cela va de soi, mais l'Etat français peut aussi participer: pourquoi pas?

Écrit par : rm | 12/10/2009

C'est bien de vouloir se rassurer que les gens n'ont pas voté contre les fronaliers mais seulement contre le traffic frontalier, l'espoir fait vivre, mais la réalité est bien différente.

Concernant les quartiers qui n'ont pas voté MCG, vu le nombre d'étranger vivant dans ces communes, cela ne m'étonne pas qu'il y a eu peu de vote de leur part.

En tout cas, maintenant j'espère que vous avez compris que Genève en a marre de vous et que les choses doivent changer rapidement sinon ça va mal tourner.

Écrit par : fuck | 12/10/2009

Rémi a raison sur ce coup. Et toi aussi Antoine sur le lien très fort entre le vote MCG et la paralysie des transports, en partie induite par la gestion désastreuses des chantiers d'ailleurs. Il faut faire le CEVA et la Traversée, cela devient impératif.
Pour ce qui est des multinationales, je ne te suis pas. Qui ne se développe pas régresse. Les cadres expatriés que l'expansion amène à Genève font pression sur le haut du marché de l'immobilier: villas et appartements de luxe, ce qui certes fait flamber les prix, mais la villa "Sam Suffit" accessible en France Voisine restera pour toujours inaccessible à la classe moyenne en Suisse. C'est du à la structure des prêts et aux lois qui ne favorisent en rien l'accession à la propriété, merci l'ASLOCA.
Il faut bien sûr des appartements de luxe, dans des quartiers de luxe, mais il faut surtout un vaste programme de logements populaires, pour les jeunes et les familles. Et inventer des styles d'habitation qui puissent être aussi vastes et agréables que des maisons sur France, mais à un prix abordable et toutes proches des voies ferrées... dont le CEVA...
L'implantation de nouvelles entreprises ici, quoi qu'on en dise, crée aussi des emplois locaux, dont les chômeurs genevois ont besoin. Maintenant, il faudrait aussi expliquer aux gens dans quel monde on vit: Ce n'est pas parce qu'on prétend parler 4 langues et qu'on dit posséder un doctorat, mais qu'on fait des fautes d'orthographes en pagaille et qu'on se montre d'une agressivité débordante qu'on va forcément décrocher le job de ses rêves...

Écrit par : Philippe Souaille | 12/10/2009

Je ne vois pas en quoi l'accès à la propriété est difficile en Suisse, pas à genève hein les prix sont abusif ça c'est clair ;-).

Il suffit d'avoir les 20% mais pour cela il faut en vouloir, épargner , ne pas acheter tout et n'importe quoi, c'est le prix à payer.

J'ai acheté sur Vaud un appart de standing neuf de 180m2 avec une terrasse de 30m2 avec vu sur le lac et 2 places de parc en sous sol, pour seulement 1'000'000 chf.

Il a juste fallut que je met 200'000chf que j'avais épargner à la sueur de mon front mais maintenant je me retrouve avec un appart de standing pour le prix de mon ancien clapié genevois et chaque année j'amortis et donc je payerai de moins en moins.

Maintenant, c'est vrai que mon épouse et moi même, avons tout les 2 de confortables revenus nous permettant d'acheter.

Je conçois que c'est pas donné à tout le monde mais en faisant des efforts c'est possible.

Les villas en france, si l'on peut appeler ça des villas car la plupart ne sont que de simple pavillon en préfabriqué bas de gamme, sont facilement accessible à n'importe quel francais gagnant 2000€ par mois, en suisse ça n'existe pas, être propriétaire est un privilège à cause du lobbi des régies.

Écrit par : fuck | 12/10/2009

Bonjour Monsieur Vieillard,
Alors ce matin, vous n'êtes plus solidaire de la "racaille" (terme méprisant que je n'emploie jamais, même pour des délinquants) ?
-------------------------------------------
"Les électeurs ont voté MCG non pas contre les frontaliers mais contre le phénomène frontalier qui détruit leur qualité de vie faute d'équipement de transports en commun adaptés."
Vous ne pouviez pas vous en rendre compte avant ce vote ?
Voici les résultats définitifs du MCG, qui est :
n°1 dans le canton pour le nombre de bulletins compacts (10'019)
n°2 à Bardonnex, avec 19,52%
n°2 à Carouge, avec 15,19%
n°1 à Chancy, avec 23,69%
n°1 à Chêne-Bourg, avec 17,90%
n°1 au Grand-Saconnex, avec 15,30%
n°3 à Jussy, avec 14,25%
n°1 à Lancy, avec 21,74%
n°1 à Meyrin, avec 22,23%
n°1 à Onex, avec 21,50%
n°2 à Plan-le-Ouates, avec 16,24%
n°3 à Puplinge, avec 15,15%
n°2 à Thônex, avec 18,18%
n°1 à Vernier, avec 27,05%
--------------------------------------------

Écrit par : genevoisrien | 12/10/2009

Cher Monsieur,

Une fois de plus, vous essayez de commenter les réalités au sein de notre canton depuis votre département. Ce but semble louable.

Cependant, si vous voulez avoir une carte qui corresponde à vos dires, il aurait fallu tenir compte de plusieurs éléments. En effet, celle que vous présentez est INCOMPLÈTE…

Eh oui, car prendre celle qui nous montre les chômeurs inscrits ne mentionne en aucun cas les chômeurs de longue durée (oh, la carte n'est plus tout à fait la même !).

Votre carte de chômeurs inscrits tient-elle compte des personnes sans emploi (nouveau terme pour diminuer la statistique du chômage, en les comptant séparément : demandeurs d'emploi.) et qui ne bénéficient plus du chômage (je vous laisse trouver la réponse…) ?

Si vous consultez la base de données cantonale de l'OCE afin de les mettre sur votre blog, mettez en premier les bons tableaux, à jour (vous avez plus d'une année de retard concernant la situation du chômage à Genève, relevée au printemps 2008…). N'oubliez pas que tous les paramètres n'y figurent pas…

Ensuite, nous pourrons discuter sur les liens, effets, et raisons du vote des résidents de notre canton.

Meilleurs messages

Écrit par : église au milieu du village | 12/10/2009

C'est désolant, gessienne de naissance, suisse et française de naissance, je suis scandalisée. On est d'ici, il y a une frontière dans mon village et alors, Genève est ma ville et je l'aime autant maintenant que n'importe quel genevois du champ à traverser. Aidons nous les uns les autres. Ok c'est difficile, mais pour tout le monde. Un frontalier ne touche que 60% du chomeur suisse. Vous voulez qu'on prennent tous une boite au lettre en suisse histoire d'écraser un pu plus le contribuable genevois? Je vous dis, la solution est dans l'union de genève en un agglomèration transfrontalière avec tout à y gagner de reconnaissance internationale pour la paix. Arrètons d'être ridicules et travaillons conjointement pour teouver des solutions optimales pour notre magnifique région.

Écrit par : aline | 12/10/2009

Réponse :

- Chomage en hausse = frontalier francais
- Traffic surchargé = frontalier francais
- Arrogance = frontalier francais
- Non respect des Suisses = frontalier francais


Donc ras le bol et le MCG passe, c'est simple non?

Écrit par : fuck | 12/10/2009

Et les frontaliers franco-suisses? des salopards aussi? Votre analyse me parrait sommaire. En quoi sommes-nous arrogants? et en quoi ne respectons-nous pas les Suisses? Je trouve que par vos propos c'est vous qui êtes dans l'irrespect et l'arrogance. Mais cette guéguerre ne va pas faire avancer le smilblick et je vous engage à réfléchir à des solutions pacifiques et écologiques.

Écrit par : aline | 12/10/2009

@aline: Le frontalier touche 60% du chômeur suisse???? Et son loyer, ses impôts et ses assurances maladie?????? c'est combien par rapport au chômeur suisse????

Écrit par : vic | 12/10/2009

La maladie c'est pareil que le genevois puisque l'on ne bénéficie pas de la sécu et donc prendre une assurance privée suisse ou francaise. Le loyer n'est pas moins élevé. D'ailleurs cela pose une grave problème de logement pour les travailleurs français payés au smic croyez-moi! Les impôts sont aussi, ci ce n'est plus élevés qu'en Suisse et sont prélevés à la source en Suisse et rétrocédés à la France. Renseignez-vous monsieur et on avancera avec de vrais arguments. Un des gros avantage que je vous concède d'être frontalier c'est que les enfants sont pris gratuitement à l'école maternelle dès 2 ans et demi ce qui allège considérablement le budget des jeunes ménages. Mais cela devrait être le cas en Suisse...

Écrit par : aline | 12/10/2009

@ Aline, Et les frontaliers franco-suisses? des salopards aussi?

Non car eux sont Suisse et ils restent des Suisses dans leur comportement.

Pas d'arrogance, conduise bien et consomme en Suisse car ils ne sont pas en france pour vivre en france, mais juste pour y dormir, leur vie est en Suisse.

Un français, qui plus est frontalier est le pire scénario mais ils sont haïe des 2 côtés donc vie de merdre.

Et baser une vie sur un job dans un autre pays où le ras le bol et la haine du frontalier s'emplifie, je ferais pas mon malin si j'avais le malheur d'être un fr -fr.

Écrit par : fuck | 12/10/2009

@ Monsieur au nom si aimable, les lois et les usages sont effectivement différents en France et en Suisse en matière d'accession à la propriété. En France de nombreuses mesures la facilite. Ce qui permet à des gens disposant de revenus très inférieurs aux vôtres d'y avoir droit. Ce qui explique un bon nombre des plaques 74 et 01 qui vous donnent le prurit et qui sont conduites par des gens qui habitaient auparavant Genève. Tout comme vous.
Mais à ce sujet, Monsieur, de quoi vous plaignez-vous puisque vous habitez sur Vaud et ne payez même plus d'impôts à Genève, contrairement à ces frontaliers que vous conspuez...

Écrit par : Philippe Souaille | 12/10/2009

Je ne paye pas d'impôt où que ce soit :-).

Écrit par : fuck | 12/10/2009

Ca veut dire quoi être suisse dans son comportement? Le permis français coute cher et est à points, les amendes en suisse sont exhorbitantes. Le sens civique français n'a rien à envier à son voisin de palier. Peut être maitrisons nous mieux l'orthographe au dépends de la recherche personnelle, point de divergence de de nos apprentissages scolaires.Mais nous sommes de la même région et aimons les mêmes lumières. Nous sommes de la même essence, élevés aux couleurs du lac. Si une menace extérieure (écologique ou pandémique)nous guettait vous verrez que nous nous soutiendrons solidaires et frères: les crêtes du Jura seront utiles aux genevois lors des pics de pollution asphixiantes et le lac sera notre réserve à tous. Arrêter votre bêtise et devenez réaliste. Les quartiers français sont la banlieue d'une ville et ont les mêmes problèmes que toutes les villes actuelles. Rien à voir avec le FRONTALIER. Souvenez-vous de Voltaire, passer au château qui a bien besoin des genevois pour survivre et transformez votre haine en force pour un avenir meilleur.

Écrit par : aline | 12/10/2009

@aline: on fait le calcul ensemble?
EXEMPLE CONCRET et REEL, personne sans enfants:
ne vous en faites pas, moi, j'ai un boulot, grâce à Dieu!
salaire avant chômage: 4250 CHF Brut/mois
indemnisation chômage (sans pénalités): 70% * 4250 = 2975/mois Brut, donc environ
2700 CHF/mois NET
moins: assurance maladie: 350 CHF/mois
Moins: impôts: 350 CHF/mois, eh, oui, car basé sur le revenu de l'année précedente
moins: loyer modeste à Genève: 1000 CHF
abonnement bus: 70 CHF/mois
Téléphone: 150 CHF/mois
Frais papeterie (pour envoyer ses lettres de motivation): env 50 CHF/mois (bah, oui, ça coute les jolis dossiers qui donnent bien pour les RH)
Frais nourriture: 600 CHF/mois (ou bien 500 avec régime pâtes+yoghurt)
Avez-vous fait le calcul???
Il restent 220 CHF à la fin du mois!!!
220 CHF!
Pour sortir et voir ses amis sans avoir l'air d'un anti-social!
220 CHF pour essayer de mettre un peu de côte (comme toute personne responsable)
220 CHF pour essayer de se faire un week-end par an (plus c'est pas possible) quelque part!!!
Vous me refaites le calcul du côté français svp?

Écrit par : vic | 12/10/2009

Je n'ai pas ce problème et j'arrive à épargner 2000chf par mois, c'est peu mais je peux pas faire mieux pour le moment par contre je n'ai pas le droit au chômage mais en même temps j'en ai pas besoin...

Sinon pour les lettres, vous faites tout par email, ça coûte rien.

150 chf de téléphone, c'est beaucoup, utilisez skype plutôt.

600chf par mois de bouffe pour quelqu'un de seul c'est beaucoup.

Y a moyen de se faire plaisir avec moin et manger sainement.

Le loyer, un tout petit 2 ou 3 pièce j'imagine.

Bon bref, c'est pas terrible c'est clair mais c'est pas pauvre en tout cas.

Écrit par : fuck | 12/10/2009

Je n'ai jamais parlé de la pauvreté!
Je répondais uniquement à "aline" qui se plaignait qu'un "frontalier ne touche que 60% du chomeur suisse" (sic). Cela m'étonnerait et j'aimerais bien connaître ce cas de figure. Car 60% de 3000 CHF = 1800 CHF = 1200 Euro. Encore une fois, ça m'étonnerait, c'est le minimum en France, alors pourquoi le frontalier accepterait de venir en Suisse pour le minimum français + 2 h de bouchon/ jour???
L'idée est de parler sur des faits concrets et non d'avancer des chiffres inventés ou bien présumés, comme ça, au pif!, comme a fait "aline"

Écrit par : vic | 12/10/2009

Dans ma branche, les frontaliers sont payé au même niveau que les Suisses ou permis C, je n'ai jamais vu de cas de dumping.

Écrit par : fuck | 12/10/2009

Bah, justement.
C'est pour cela que je me suis (un peu, beaucoup) emporté ;-). J'ai mis des chiffres sur les mots, pour illustrer mon propos. Car faire ce genre d'affirmation sans savoir de quoi on parle (ou inventer???), franchement, vaut mieux se taire.
Ce qui est, visiblement le cas, car notre chère "aline" ne répond plus ;-)

Sinon, effectivement, je vous l'accorde,pour le calcul que j'ai fait, on pourrait réduire les frais d'environ 300 CHF au max. Ce qui fait 520 CHF à la fin du mois. C'est toujours pas beaucoup... car il y aussi certains frais ponctuels qui peuvent déstabiliser le calcul.

Écrit par : vic | 12/10/2009

Oui mais 500chf d'argent de poche une fois tout déduit n'est pas si mal, cela permet quand même quelques sorties / achats.

Par contre, au moindre problème là, y a pas de bouée de secours.

Pour vous dire, aujourd'hui j'ai réussi à mettre environ 40 mois de mon salaire net d'impôt de côté mais malgrès tout, je commence à peine à me dire que je suis tranquille quoi qu'il arrive, l'achat de l'appart me sort aussi du système des régies, maintenant quoiqu'il arrive, c'est avec ma banque que cela se passe, y a toujours moyen de s'arranger.

Mais je suis un peu hors sujet et je vais faire des jaloux chez nos amis les frouzes.

Quoi qu'il en soit, tous les fr -fr avec qui je bosse ou j'ai bossé, ont toujours eu des salaires équivalent au mien, je n'ai jamais connu de cas de dumping, maintenant peut être dans les branches plus basique, genre ouvrier , manoeuvre etc, c'est possible, mais dans les technologies de l'information, y a pas de dumping, je le réaffirme.

Écrit par : fuck | 12/10/2009

Vic et Fuck, peut-être pourriez-vous essayer de comprendre ce qu'a voulu dire Aline... Et qui m'a personnellement paru très clair: un frontalier qui tombe au chomâge après avoir travaillé en Suisse est indemnisé par la France, bien moins qu'il ne le serait par la Suisse. Et ce bien qu'il ait côtisé en Suisse.
Comem le dit aline, si tous ceux qui en ont le droit (et ils sont nombreux) repassaient la frontière pour venir être indemnisés en Suisse, cela se ferait drôlement sentir sur les finances de la caisse chomage, donc de l'Etat.
Et accessoirement, ccela ferait exploser le nombre de chômeurs dans le Canton, car les frontaliers, quoi qu'en disent le MCG, restent parmi les tous premiers visés par les plans de licenciement...
Si Aline ne répond pas, c'est peut-être qu'elle a d'autres choses à faire ?
Et Fuck, vraiment bravo pour votre civisme: vomir sur le voisin, en se vantant d'être en train de faire fortune sans payer d'impôt du tout, vraiment il faut oser... Voilà qui donne une idée saisissante du MCG !

Écrit par : Frouze | 12/10/2009

@ Frouze

1 - Je ne fais pas fortune, je ne suis qu'un modeste employé qui sait épargner et qui a une femme avec des moyens
2 - Je ne suis pas MCG, j'adhère seulement à certain de leurs propos mais je ne suis pas contre tous les frontaliers.
3 - Concernant le chômage un fr –fr touchera 55% de son dernier salaire payé par la France.
4 – Non rien.

Écrit par : fuck | 12/10/2009

@frouze: un "frontalier ne touche que 60% du chomeur suisse" (sic).
Le frontalier parle peut-être une autre langue que le genevois, mais moi, je ne vois nulle part écrit "un chômeur frontalier"... Moi, je dis rien, je dis ça comme ça...
Et pis quoi encore, les frontaliers toucher le chômage à Ge? ça va ou bien? Vous êtes tous à côté de la plaque ou quoi? Mais ça va où, l'impôt à la source versé par GE?
C'est vous qui n'avez rien, mais alors rien compris!

Écrit par : Vic | 12/10/2009

FYI:

@fuck n'est rien d'autre que technics666, lenovo, yoyoda, un bouffon qui passe sa triste journée en écrivant des commentaires haineux sur le site web de la TDG. Parfois il prétend d'être un fonctionnaire international, parfois un employée d'une société zurichoise, parfois propriétaire d'une villa a Veyrier, parfois résidant sur VD... n'importe quoi.

Écrit par : un suisse | 12/10/2009

Bonjour à tous,

De passage régulièrement chez-vous, depuis la région des trois frontières
200 km plus haut ( F,CH, D ) ...je dois constater que Geneve est devenue,en 20 ans, une ville sinistrée, où prône la haine, la zénophobie , la précarité
extrême au niveau emploi et logement....la vie chère... GE après Zürich !!!!!

GE contre 01 et 74 ? Match null, aucun ne va gagner, tout est étroitement lié,
frontaliers, nombreux résident Ge en F , grâce aux accords bilatéraux.
Faut pas rêver... chercher des boucs émissaires ? Avec les frontaliers, ils sont tout trouvés. Frontaliers, quant à vous, respectez le pays où vous travaillez...
et ne l 'ouvrez pas trop ... Ce sera le mot de la fin...

Écrit par : Bertrand | 14/11/2009

Les commentaires sont fermés.