12/10/2009

MCG : 1er parti dans les 19 communes du pourtour du canton

La géographie du vote MCG permet de comprendre les motivations des électeurs Genevois.

Si on prenait au mot le discours du MCG on pourrait s'attendre à ce que ce parti arrive en tête dans les communes qui ont le taux de chômage le plus élevé : en particulier en ville de Genève et dans certains quartiers de Carouge. Il n'en est rien. Le MCG réalise ses meilleurs scores dans les communes qui font la frontière du canton.

Le MCG est le premier parti à Bernex, Perly-Certoux, Soral, Bardonnex, Thônex, Aire la Ville, Avully, Avusy, Chancy, Chêne Bourg, Dardagny, le Grand Saconnex, Lancy, Meyrin, Onex, Presinge, Satigny, Soral et Vernier. Des communes qui à l'exception de Vernier, Meyrin et Thônex sont peu touchées par le chômage.

Le MCG arrive en tête dans les 19 communes qui subissent chaque jour le flux continu de voitures de frontaliers. La question des frontaliers n'est donc pas une question de concurrence sur les emplois mais tout simplement une question d'embouteillages. Les électeurs du MCG n'ont sans doute pas saisi qu'ils votent pour le seul parti qui s'oppose aux infrastructures de transport en commun qui pourrait réduire ces embouteillages.

Les habitants de ces communes en ont marre de ces bouchons... et à vrai dire les frontaliers aussi. Tous aimeraient que suffisament de logements soient construits à Genève pour que le flot de voiture n'augmente pas de 4000 Genevois par an. Tous aimeraient qu'il y ait des transports en commun efficaces qui permettent à chacun de se déplacer.

Au moins la solution à ce problème là est claire :

1) Genève doit construire plus de logements sur le canton afin d'éviter que 4000 Genevois supplémentaires ne soient contraints d'aller habiter dans le Genevois français et aient à utiliser leur voiture faute de réseaux de bus.

2) Genève doit cesser de faire venir des entreprises internationales avec leurs employés qu'elle est incapable de loger.

3) Nous devons ensemble bâtir les réseaux de transport en commun pour mettre un terme à cet engorgement croissant des voies publiques.

PS : Ironie de ces élections le MCG n'atteint pas le quorum parmi les Genevois de l'étranger... un électorat qui lui réside en grande partie en France, faute de pouvoir se loger à Genève.

Carte des communes où le MCG est arrivé en tête :

Carte des communes MCG.JPG
Carte du taux de chômage à Genève :

Carte du taux de chomage à Genève.png

Commentaires

Effectivement on ne peut que regretter que dans la course au slogan, aucun des protagonistes de cette élection n'ait réellement prit en compte le fond du problème qui est une urbanisation désastreuse...
Nous sommes aujourd'hui dans la situation du Genève de 1800, exangue dans ses murs... sauf que maintenant il n'est pas question de pouvoir recevoir des communes en cadeau comme en 1816....
Il est indispensable que Genève construise des logements sur son sol et accepte d'organiser l'espace transfrontalier pour organiser les flux de personnes.... Refuser les multinationales est par contre illusoire et dangereux. Nous avons la chance d'avoir une ville attractive, autant en profiter... Par contre cela suppose un aménagement du territoire en conséquence.. et ca.. Je ne vois pas qui à Genève peut changer la situation.

Écrit par : olivier | 11/10/2009

M. Vielliard, votre carte ne correspond pas a l'information que vous donnez. Regardez p.ex. Satigny: Selon vous, le MCG arrive en tête, en réalité (et heureusement..), il est en 4e position:

http://www.ge.ch/elections/20091011/res_commune.asp?dsn=&nolocal=3800

Répartition des suffrages
Parti
Bulletins compacts Bulletins modifiés Total des bulletins dont panachés Suffrages Suffrages en %
Les Radicaux. 42 99 141 82 14'068 18.68 %
PDC 35 32 67 26 7'101 9.43 %
Les Socialistes 25 33 58 29 5'824 7.73 %
solidaritéS-PdT 22 7 29 6 3'091 4.10 %
Les Verts 83 56 139 47 13'967 18.54 %
Libéral 45 72 117 50 12'181 16.17 %
M.C.G. 66 24 90 19 9'049 12.01 %
Défense des aînés 18 7 25 5 2'590 3.44 %
UDC 42 32 74 28 7'448 9.89 %

Écrit par : un suisse | 11/10/2009

MCG, Moi C'est Genevois, moi j'vote Rochat au Conseil d'Etat!

Écrit par : Drügeli | 12/10/2009

Genève doit cesser de faire venir des entreprises étrangères avec leurs employés internationaux?

Cesser de faire venir les entreprises étrangères, voilà une idée bizarre!

Cesser de faire venir les employés étrangers "qui ne peuvent se loger", n'est-ce pasexactement la même réthorique que de dire "ne pas engager de frontaliers, qui ne peuvent se transporter"?

Ainsi, d'un côté on devrait être pro-frontalier, mais d'un autre, anti-"sales étrangers" (ceux qui viennent de plus loin).

Ainsi, sous couvert de grands principes, on découvre un joli petit esprit de clocher, eh oui.

Écrit par : antoineb | 12/10/2009

@ A. Vieillard.
Votre point 2), c'est du second degré? Vous prêchez le faux pour mettre en évidence l'abursdité de la situation présente?

Écrit par : Pieds-sur-terre | 12/10/2009

2) Genève doit cesser de faire venir des entreprises internationales avec leurs employés qu'elle est incapable de loger.

Genève doit cesser d'engager des frontaliers francais mais continuer dans la voie international, la france étant le tier monde elle n'a rien d'international.

Écrit par : fuck | 12/10/2009

Cher Monsieur Vieillard,

je m'aperçoit avec effroi que vous ne faite plus de différence entre la frontière française et la frontière suisse, pour votre information Onex n'a pas de frontière avec votre pays, qui est également le mien comme Onex est ma commune de résidence.

D'autre part vous affirmez que Vernier n'est pas touchée par le chômage un tour sur le site de l'ocstat (Office Cantonal de la Statistique) vous aurait montré que Vernier à le troisième taux de chômage le plus élevé du canton avec 7,7% derrière Aire la Ville 9,4% et Genève 8,0%

Alors s'il vous plait avant d'affirmer des choses renseignez vous un minimum.

Venons en aux frontaliers qui sont obligés de prendre leur voiture:
dans l'argent que la Suisse reverse à la France "190 millions en 2007", la France est censé mettre en œuvre des parkings que chez nous nous appelons P+R ce qui ne se fait pas!!! Bien sur les Suisse ne sont pas gêné par nos voitures doivent se dire vos autorités.Ou passe cet argent? de cette manière les Frontaliers ne serait plus obligée de prendre leur voiture ils pourraient utiliser les TPG qui se ferait alors un plaisir de prolonger leurs lignes du coté français.

Concernant la venue d'entreprise internationale:
Je ne suis pas d'accord avec vous imaginez PG (Procter & Gamble) qui partirait cela ferait un trou dans le budget de Genève et de Lancy...

Le Logement:
je suis forcé d'être d'accord avec vous Genève doit bâtir des logements afin de loger ses employés, plusieurs projets sont en cours dans le canton pour construire des logements Praille/Acacias,Bernex,Communaux d'Ambilly.

Pour la construction de routes optimisons celles qui existent, favorisons le co-voiturage et vous élu de St-Julien créez des parkings d'échange sur votre territoire, favorisez l'accès aux TPG en négociants des tarife préférentiels tout le monde y sera gagnants.

Bonne journée

Eric Oulevey
Conseiller Municipal MCG de la ville d'Onex

Écrit par : Eric Oulevey | 16/10/2009

Mr Oulevey étant président de la commission Jeunesse et action communautaire à ONEX dont le rôle est le suivant (selon le site d'ONEX):

"Le Service Jeunesse et Action Communautaire (SJAC) a pour but principal de créer des liens sociaux et de promouvoir la qualité de vie en développant la participation et les actions communautaires. Il favorise une meilleure intégration des étrangers et facilite l’insertion et l’expression des diverses minorités au sein du tissu social, ainsi que la prévention et la prise en charge socio-éducative de la jeunesse, dans la commune d’Onex."

Je me réjouis de constater que ce programme communal s'éloigne quelque peu du programme du MCG et espère que Mr Oulevey y consacre toute l'énergie qu'on peut attendre d'un élu PREDIDENT. En matière de prise en charge socio-éducative de la jeunesse, je suis content de constater que la petite délinquance est aussi prise en charge dans cette commune. J'espère que l'action de cette commission peut s'étendre à un de ses collègues qui n'est pas pénalement tout blanc.

Écrit par : L. Caillera | 16/10/2009

Les commentaires sont fermés.