01/07/2009

SMS moins chers en Europe... sauf en Suisse

Depuis plusieurs années l'Union Européenne met en place des règlements qui interdit aux opérateurs de téléphonie mobile de profiter de la loyauté contrainte de leurs clients pour leur imposer des tarifs outranciers lorsqu'ils sont à l'étranger. Comme pour les retraits d'argents dans les distributeurs il y a quelques années, les prix des SMS, des appels et des téléchargements effectués dans un autre pays de l'Union baisse considérablement à compté d'aujourd'hui.

Les prix des SMS dans un autre pays de l'Union vont être divisé par 5 !!! Le prix des appels va diminuer de 10% par an. Et les prix de téléchargement baissent déjà cette année et baisseront de 20% l'an prochain et l'année suivante.

Voilà l'une des très nombreuses contributions pas très visibles de l'Union à notre quotidien.

Malheureusement les Suisses ne bénéficieront pas de ces avancées... et nous non plus lorsque nous y utiliserons nos portables. Il faudra pour cela que la Suisse adhère à l'Union plutôt que d'en appliquer les règlements.

Certains défendent l'idée que l'Union Européenne reviendrait à une privation de la souveraineté des Etats. Voilà encore un nouvel exemple qui montre que des pays unis peuvent imposer la souveraineté populaire sur les opérateurs télécom, les pays isolés n'ont pas cette souveraineté. Les Suisses et leurs voisins immédiats que nous sommes s'en trouvent pénalisés.

Depuis plusieurs années l'Union Européenne met en place des règlements qui interdit aux opérateurs de téléphonie mobile de profiter de la loyauté contrainte de leurs clients pour leur imposer des tarifs outranciers lorsqu'ils sont à l'étranger. Comme pour les retraits d'argents dans les distributeurs il y a quelques années, les prix des SMS, des appels et des téléchargements effectués dans un autre pays de l'Union baisse considérablement à compté d'aujourd'hui.

Les prix des SMS dans un autre pays de l'Union vont être divisé par 5 !!! Le prix des appels va diminuer de 10% par an. Et les prix de téléchargement baissent déjà cette année et baisseront de 20% l'an prochain et l'année suivante.

Voilà l'une des très nombreuses contributions pas très visibles de l'Union à notre quotidien.

Malheureusement les Suisses ne bénéficieront pas de ces avancées... et nous non plus lorsque nous y utiliserons nos portables. Il faudra pour cela que la Suisse adhère à l'Union plutôt que d'en appliquer les règlements.

Certains défendent l'idée que l'Union Européenne reviendrait à une privation de la souveraineté des Etats. Voilà encore un nouvel exemple qui montre que des pays unis peuvent imposer la souveraineté populaire sur les opérateurs télécom, les pays isolés n'ont pas cette souveraineté. Les Suisses et leurs voisins immédiats que nous sommes s'en trouvent pénalisés.

 

Retrouvez la note du jour sur le blog Portevoix

Commentaires

Bonjour Monsieur,
C'est très important les prix des SMS, n'est-ce-pas ? Et à quand l'augmentation des salaires dans les pays de l'UE pour que ces salaires arrivent au niveau suisse ? Vous critiquez si souvent la Suisse et au même temps vous êtes content d'y travailler, n'est-ce-pas ?
Bonne journée,
amb

Écrit par : amb | 01/07/2009

Bonjour Monsieur ou Madame,

Les Sms font partie du quotidien des habitants. Commes les salaires... et le cout de la vie.

Cette note souligne le gain de souverainete qui vient avec une adhesion a l'Union Europeenne. Je ne vois pas ou est la critique.

Il me semble a moi bien naturel de participer au debat public d'un territoire tranfrontaliers ou les uns habitent de plus en plus d'un cote, les autres travaillent de plus en plus de l'autre...et les uns et les autres sont de plus en plus binationaux.

L'ignorance reciproque nous a conduit aux embouteillages qui paralysent tout le monde. A une urbanisation desordonnee qui a detruit notre qualite de vie. Et a une crise du logement qui prive d'un niveau de vie decent une bonne partie des habitants de l'agglo.

Cordialement,
Bonne journee a vous,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard | 01/07/2009

On reçoit des SMS qui sont ensuite facturés à des prix exhorbitants. Est-ce normal ? Plein de participation à des jeux ou concours ciblés sur les jeunes naifs et confiants finissent par les rendre captifs avec des SMS à prix d'or. Cela devrait être punis car même si les personnes ont adhéré, il faudrait que les conditions du concours soient écrites en très grandes lettres car souvent elles figurent en pas de page en caractère illisible. Bref, l'arnaque continue en matière de téléphonie en Suisse. Alors que la France et les pays européens ont des offres groupées Tél mobile/internet/TV et même fixe dès 30 €, le consommateur suisse doit payer la revedevance TV + son tél Mobile+ son tél fixe et Internet, le tout revient sûr beaucoup plus cher avec l'abonnement qui est au minimum 30 Frs. La Suisse est comme les autres pays, elle connaît la crise et a même des working poor... il faut en tenir compte.
PS : je ne parle du roaming qui là est la super super arnaque planétaire....

Écrit par : demain | 01/07/2009

15 SMS facturés 3 CHF par swisscom... au voleur

Écrit par : clapotsch | 01/07/2009

J'ai entendu sur France Info que les sms en France allait coûter maintenant 19 centimes d'euros. Grosse baisse de prix qu'ils disent. Division par 5 du prix des sms. C'était donc presque 1 euro le sms?
Moi je les paie de 10 à 19 centimes suisses pièce (selon opérateur) depuis plusieurs années chez Sunrise!!
On peut m'expliquer le pourquoi du comment???

15 SMS pour 3 CHF égale donc 20 centimes suisses pour 1 sms, ce qui fait 13 centimes d'euros par sms... Il est où le problème?

Écrit par : decade 45 | 01/07/2009

Il s'agit du prix des SMS en roaming (dans un autre pays de l'union). Ces SMS couteront 11 centimes d'euros pour les citoyens de l'union... soit 17 centimes suisses... ils coûtent 40 centimes suisses chez Swisscom.

Cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard | 01/07/2009

Les commentaires sont fermés.