05/06/2009

Débat Europe : A qui profites le crime ?

Hier soir avait lieu l'unique débat télévisé sur les élections européennes. Au total chaque liste disposait en moyenne d'environ 10 minutes pour exposer sa vision de l'Europe et son projet pour les 5 prochaines années. C'est la politique version fast food. Pas étonnant dans ces conditions que l'émission ait été de piètre qualité.

Je m'étonne aussi d'y voir comme représentant des listes des personnalités politiques qui ne sont pas elles mêmes candidates : Martine Aubry, Xavier Bertrand, François Bayrou, Olivier Besancenot. Ces personnalités sont peut être plus à l'aise dans les débats...mais elles ne sont pas candidates. Cela souligne la dérive de la personalisation et de l'esprit partisan dans tous les partis (y compris le Mouvement démocrate).

Les intervenants se coupaient tous la parole et illustraient à la perfection l'absence de tout dialogue entre les représentants des Français... et à vrai dire entre les Français eux mêmes. Pourtant c'est ensemble que nous construirons le pays.

Puis il y a eu cet échange entre Bayrou et Cohn Bendit. En regardant l'émission, cet échange m'a semblé de la même veine que l'ensemble de l'émission. Lorsqu'on écoute l'échange, on entend clairement que Cohn Bendit perd son sang froig "t'es minable mon pote" et que Bayrou répond très fermement mais calmement.

Le lendemain, le compte rendu des médias sur cette émission ne s'arrète qu'à cet échange (alors que l'ensemble de l'émission était au même niveau). Ils estiment que Bayrou a pêté les plombs ! L'enregistrement prouve pourtant que c'est Cohn bendit. Alors à qui profite ce compte rendu ? Aux journalistes qui ont été mis en cause la veille par François Bayrou qui a promis de révéler lundi les manoeuvres de certains médias et sondeurs si le vote lui donne raison ? Les journalistes sont bien trop impliqués dans ces jeux de collusion avec le pouvoir pour risquer qu'ils soient dévoilés. Ou à l'UMP qui profiterait à plein d'une hausse d'Europe écologie, une alliance de circonstance pour les Européennes mais dont les divergences sont trop profonde pour pouvoir proposer un jour une alternative politique ? Sans doute un peu aux deux.

Ce matin sur le marché de Saint Julien, les habitants relevaient le niveau d'ensemble très bas de cette émission et les attaques de Cohn Bendit. Le compte rendu des habitants était très différent du compte rendu de quelques journalistes.

Commentaires

M.veillard...
Vous défendez Bayrou comme un beau diable...alors que toute la classe politique et l'ensemble des médias s'accordent pour reconnaitre que c'est bien Bayrou qui "a pété les plombs"...
je m'explique : le débat certes ne volait pas bien haut durant l'émission, mais la barre fut franchit lorsque Bayrou s'est lancé dans une tirade contre les médias, accusant les grandes agences de presses et de sondages de collusion avec le pouvoir (Sarko)...on retrouve le classique du genre, à savoir la théorie du complot déjà avancée durant la présidentielle de 2007 par le même Bayrou ! Il a invectivé les journalistes sur le plateau (Chabot), le comble fut atteint lorsque Marine LePen se joingnit à sa complainte parano sur les médias malfaisants...Modem-FN...même combat !
ensuite, on a eu le summum du populisme le plus ignoble...Bayrou ressortant une vieille histoire d'écrits de Cohn-Bendit remontant à 35 ans...pour le salir et tenter de casser la dynamique gagnante du candidat Europe-Ecologie...
et pour conclure, on a eu le Fou de Libertas (chasse-pêche nature...mdr...), un certain "De Villier", qui veux relancer sa carrière en agressant verbalement Cohn-Bendit, l'insultant, le réduisant au simple épisode de 68, lui attribuant toutes les dérives libertines résultantes de 68... Ridicule !!!

Bilan : Dani a assuré, ne perdant pas son calme devant toutes ces têtes à claques, se contentant de dire que Bayrou fut tout simplement ignoble et minable !!(dixit)...
et je dois dire que je partage entièrement son avis!!
alors bien joué Dani et on va rétamer le MoDem aux européennes !!

Écrit par : mur | 05/06/2009

Excellent commentaire Antoine, que j'approuve à 99%. Le seul bémol étant qu'en réalité, tous ces gens se parlent et se tutoient en privé, comme l'a d'ailleurs laissé entendre Cohn-Bendit à plusieurs reprises.
A dimanche et rappelons une fois encore aux Fran4ais de la région frontalière, qu'ils peuvent faire élire une régionale de l'étape, en la personne de Fabienne Faure, de Ferney-Voltaire, N° 2 sur la liste Modem.
Ce qui nous ferait une députée européenne du Genevois franco-suisse :-)

Écrit par : Philippe Souaille | 05/06/2009

En plus, Antoine, vous répétez la même chose que Cohn-Bendit, comme quoi il n'y avait que des chefs de partis. C'est le syndrome du centralisme représentatif, qui le veut. C'est vrai qu'à la Télévision publique, ils épousent spontanément les principes du Régime: on ne peut pas le nier. Mais Chabot était nulle aussi, avec ses questions ineptes et mesquines sur la rivalité entre différents partis d'opposition. Comment peut-on entamer une émisssion de cette façon? C'est vraiment grotesque. C'est elle qui nourrit l'instinct de zizanie. Quand on est journaliste, et qu'on ne racole pas, on demande d'abord à chaque parti ce qu'il défend par rapport à tous les autres partis, et pas par rapport à un seul autre. C'est bien Chabot qui, consciemment ou non, a manipulé, en partant non des programmes proposés mais des sondages. Or, c'est bien laisser entendre que ce sont les sondages qui font les élections, et non les programmes. Les journalistes qui regardent par le petit bout de la chose sont lamentables, surtout quand, parce qu'ils sont employés à la Télévision publique, ils font comme s'ils représentaient le Peuple. Or, Bayrou peut bien se plaindre des journalistes, c'est lui qui est le premier tombé dans le panneau en commençant par s'en prendre à Cohn-Bendit simplement parce qu'il est jaloux, en vérité, de tous ceux qui s'entendent bien avec Sarközy: cela l'énerve, parce que lui a décidé de s'entendre mal avec lui. Il est tombé dans le panneau de la mesquinerie parce que lui aussi est un peu mesquin.

Sinon, ce n'est pas l'origine géographique des élus, qui compte, Philippe, mais ce qu'ils feront. Or, pour pouvoir être un jour à la tête de la France centralisée, Bayrou n'a cessé de mettre de l'eau dans son vin fédéraliste. Mais la Haute-Savoie est un département excentré dont l'économie a des spécificités. Je pense que Cohn-Bendit est bien approprié.

Écrit par : Rémi Mogenet | 05/06/2009

Chers Citoyens Français...n'écoutez surtout pas les fadaises du Modem et rejoingnez l'alliance des forces de Gauches -écologie, car nous devons faire bloc contre la réélection de Barroso le libéral pote de Sarko, Bush, Aznar... Nous devons changer le cap de l'Europe, une Europe plus solidaire, plus sociale, et la réélection de Barroso au poste de Président de la Commission Européenne empêchera tout changement de direction.
le Modem est un parti de Droite et votera pour la Droite aux européennes...ne nous y trompons pas ! Bayrou est un anti-européen camouflé, il n'a que faire de la destinée de l'Europe et de ses citoyens..seule compte sa destinée personnelle, destinée qu'il croit présidentielle !!!

Écrit par : mur | 05/06/2009

La tapage fait pour cette élection et le peu d'intérêt que suscite cette dernière montre clairement que les citoyens de cette Europe de technocrates se foutent complétement des guignols qui seront élus pour, soit-disant, les représenter ! Le seul intérêt des candidats, c'est l'appât du gain, les problèmes ne les intéressent pas. "Tous les hommes politiques veulent se forger une image de lion. Hélas, le miroir de l'Histoire ne renvoie que les images suivantes : le caméléon, le requin et, le plus souvent : Rantanplan !" (Murphy)

Écrit par : Octave Vairgebel | 05/06/2009

@ Mur et Remi Mogenet,

Il y a beaucoup de points communs entre Europe Ecologie et le Mouvement Democrate sur la conception de l'Europe et sur la protection de l'environnement. Il y a aussi des differences fondamentales.

1) Europe Ecologie est une alliance de personnalite tres divers. Jose Bove a ete mis en arriere plan de la campagne.. mais il est bien present sur les listes et sera tres tres present dans le groupe. Il y a sur les listes Europe Ecologie de nombreuses personnes qui sont contre la construction Europeenne. Sur les listes du Mouvement democrate il n'y a que des gens qui ont compris que la protection de l'environnement mais aussi la regulation de l'economie ne pourront se faire qu'au niveau Europeen.
2) Il y a aussi une conception du developpement durable qui est differente. Pour le MOuvement democrate le developpement durable doit etre durable dans toutes ses composantes : sociales, economiques et environnementales. Par exemple, au mouvement democrate on aimerait pouvoir se passer des dechets nucleaire, on soutient les investissement dans les energies renouvelables et dans la reduction de la consommation.. mais nous avons conscience qu'une sortie brutale du nucleaire telle que la propose Europe Ecologie aurait des consequences sociales et economiques dramatiques. Nous ne faisons pas de telles propositions irresponsables.
3) il y a aussi un enjeu national. Europe ecologie est une alliance de circonstance pour les elections europeennes. Elle reunit des personnes telles que Jose Bove et Eva Joly qui n'ont pas grand chose a voir ensemble. Cela ne forme pas un projet ni une alternative. C'est la raison pour laquelle Frederic Lefebvre (UMP), Xavier Darcos (UMP)... ont autant mis en avant "l'excellente campagne" d'Europe ecologie. Les progres d'Europe Ecologie penalise le PS et le Mouvement Democrate. Un fort score d'Europe Ecologie aurait pour consequence de stabiliser le pouvoir en place (et toutes ses derives) et de reduire la perspective d'une alternative. L'Europe est le sujet de ces elections mais les enjeux depassent largement la seule Europe. Les elections europeennes vont etre la cause d'un remaniement en Grande Bretagne.. et dans d'autres pays. Dimanche soir tous les analystes ne parleront que des enjeux nationaux... un score eleve d'Europe Ecologie est dans l'interet de l'UMP car il reduit la perspective d'une alternative.
4) enfin Remi, la localisation a aussi une forte importance. Les citoyens estiment que l'Europe est eloignee. L'UMP et le PS ont des parachutes en position eligible. Avoir des deputes proches des citoyens est important. Daniel Cohn Bendit est un depute hors sol. Present sur les plateaux teles, les radios et les redactions... mais completement deconnecte du terrain. C'est avec de tels deputes qu'on arrive a des aberrations. Mais elle est tout particulierement importante pour notre territoire. Nous sommes l'un des rares territoire a vivre au quotidien une frontiere exterieure de l'union. La moindre ligne de bus, le moindre acces a un hopital, des questions de base de securite sociale ou de retraite.. doivent passer par des discussions entre Berne et Bruxelles. Pour NOTRE territoire, il est capital d'avoir un depute europeen qui comprennent les enjeux de la frontiere... et les difficultes en terme de logements, de transports ou d'urbanisation.

Cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard | 05/06/2009

Alors, Antoine, content, de découvrir que les gens ont devant vous soutenu Bayrou contre Cohn-Bendit seulement parce que vous leur êtes sympathique et qu'ils voulaient vous faire plaisir? Conh-Bendit n'est pas déconnecté du terrain, car il a su répondre aux aspirations de beaucoup de gens, et qu'au contraire, il a su s'appuyer sur les cultures locales, tandis que Bayrou, lui, s'en déconnectait pour ne pas être encore accusé d'être plus béarnais que français. Ce n'est pas une question de personnes: on peut très bien être lié par sa famille à une région, s'y présenter aux élections, et rêver en réalité de fastes parisiens.

Écrit par : Rémi Mogenet | 08/06/2009

Bonjour Remi,

On ne saura jamais l'influence du debat de jeudi soir et celle du film de vendredi soir. Les deux ont eu une influence... mais je pense effectivement que les propos rapportes dans la presse sur le debat de jeudi ont eu une influence assez moderee par rapport a un film de 2 heures vu par 8 millions de telespectateurs.

Cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard | 08/06/2009

Les commentaires sont fermés.