24/04/2009

Classement des députés de l'Ain, de la Savoie et de la Haute Savoie

Vous trouverez ci-dessous un tableau récapitulatif du travail parlementaire des députés de l'Ain, de la Savoie et de la Haute Savoie. Encore une fois il ne s'agit que d'un classement avec toutes les limites que cela induit (quantité par rapport à qualité). Mais il a le mérite d'exister.

La situation de Bernard Accoyer est un peu particulière puisque sa fonction de Président de l'Assemblée nationale ne lui permet pas de remplir normalement son mandat de député. On peut seulement constater que l'Assemblee nationale a perdu beaucoup de sa crédibilité et de sa légitimité depuis que Bernard Accoyer en est président.

Les rapports sont des travaux importants. Mais a l'Assemblée nationale la compétence n'est pas le seul critère pour se voir confier des rapports. L'obéissance aux consignes partisanes du groupe est un autre critère. Etre rapporteur n'est donc pas un signe de travail parlementaire mais plutôt un signe de l'obeissance aux ordres du groupe plutot qu'aux attentes des habitants.

Le travail parlementaire de notre député Claude Birraux est inferieur de moitie a celui de Lionel Tardy, mais se situe plutot dans la moyenne supérieure. Marc Francina ne produit que le quart de ce que fait Michel Bouvard, et Martial Saddier a peine un dixième. Comme les sanctions financières prévues par le règlement ne sont pas appliquées, les indemnités d'élus sont les mêmes pour tous.

Dans certaines organisations, l'absence ne donne pas lieu seulement à des sanctions financières mais aussi a une déchéance du mandat.

Au sujet de l'absentéisme parlementaire, il était amusant d'entendre Bernard Accoyer dire sur France Inter qu'il n'aimait pas beaucoup le mot "sanction". Il aurait du préciser "sanction contre mes amis absentéistes" car il semble beaucoup plus apprécier le mot sanction lorsqu’il vote les lois les plus répressives de la République.

La France a besoin de Parlementaire engagés, présents, à l’écoute sur le terrain, disponibles. Ces Parlementaires ne doivent pas cumuler des mandats plein temps et doivent être à l’écoute des habitants plutôt que d’être aux ordres des partis.

Le total est calculé de la manière suivante : 1 point par question écrite, 5 pour les auteurs d'une proposition de loi, 1 point pour les signataires, 2 pour un rapport ou une intervention en séance ou commission.

TOTAL
1 Michel Bouvard 715
2 Lionel Tardy 581
3 Michel Voisin 354
4 Claude Birraux 289
5 Etienne Blanc 195
6 Marc Francina 186
7 Dominique Dord 177
8 Herve Gaymard 129
9 Xavier Breton 128
10 Charles de la Verpilliere 97
11 Martial Saddier 79
12 Bernard Accoyer 61

Fichier complet :

Contribution des deputes de Savoie, Haute Savoie et Ain.xls

Commentaires

Vous êtes bien gentil de donner un point pour les cosignatures de proposition de loi. Pour moi, c'est zéro ! Cela ne demande strictement aucun travail, ni même l'obligation d'être à Paris. Et en plus, donner un point pour cela valorise ceux qui signent tout et n'importe quoi par rapport à ceux qui font attention à ce qu'ils signent.

Pour Claude Birraux, ajoutez donc un petit paquet de point pour sa présidence de l'office parlementaire des choix scientifiques. Cela représente beaucoup de boulot qui n'apparait finalement que très peu.

Écrit par : authueil | 24/04/2009

Bonjour,

La cosignature d'une proposition de loi ne demande pas forcement beaucoup travail effectivement, mais le fait qu'un auteur demande a un autre depute de cosigner une proposition de loi souligne le fait que le co-signataire est present et influent. Ces deux criteres demandent eux du travail.

La presidence alternee de l'office parlementaire donne effectivement du travail. Mais il y a de nombreuses autres commissions : groupe d'amities, mission etc...etc... Ces criteres ne permettraient pas de faire des comparaisons puisqu'ils sont differents.

Un classement n'est jamais a prendre au pied de la lettre, mais simplement dans les grandes masses. Quelques soient les criteres pris, les uns et les autres restent dans les memes tiers.

Cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard | 27/04/2009

Les commentaires sont fermés.