17/12/2008

Quels députés européens pour la France le 7 juin ?

Les hommes politiques français ont pour usage de rejeter sur l'Europe leurs propres manquements. Ils accusent l'Europe de tous les maux, même lorsque la commission européenne applique les décisions prisent par le Conseil composé par les Gouvernements nationaux. Ils passent ren revanche sous silence tout ce que l'Europe apporte à notre quotidien. Ces jours-ci ont mesure dans quel état serait la France si elle ne pouvait compter sur l'Europe. Une monnaie française n'aurait pas résisté à la crise actuelle. Nos déficits publics seraient encore plus irréaliste qu'ils ne le sont déjà. La lutte contre les cartels serait faible..etc..etc...

En France contrairement à de nombreux autres pays, les Français n'ont pas de porte-parole dans le débat Européen et l'Europe n'a pas de porte parole dans le débat public français. L'absence de députés Européens solide est flagrante.

Il y a une longue tradition de désigner des députés Européens qui se sont fait remarquer par beaucoup d'autres initiatives que leur passion du projet européen : des maitresses d'ancien Présidents de la République (son, des présentateurs de télé (Cavada), des coureurs automobiles (Vatanen), des femmes d'industriels qui finance des campagne (Janely Fourtou), des perdants aux législatives qui n'ont plus aucun mandat (Vincent Peillon), des magnats de la presse (Hersant)...

Le seul député européen que l'on connaisse bien en France c'est Daniel Cohn Bendit... qui est un député européen Allemand. Vincent Peillon et Benoit Hamon se sont fait récemment connaitre mais pas du tout pour leurs contributions au débat européen.

Les députés Européens français ne sont donc pas très présent dans le débat public... mais contrairement aux députés nationaux ils ont le méritent d'être présent en session. Les indemnités de Parlementaire sont versées proportionnellement à la participation au vote. Cela permet des taux de participation proche de 100% aux sessions du Parlement.

Nous avons besoin maintenant de vrai députés Européens. Pas de people qui ne savent pas défendre des convictions qu'ils n'ont pas toujours. Des députés qui s'engagent à venir au minimum une fois par an dans les départements pour rendre compte de leur mandat. Des députés qui ont des idées pour l'Europe. Des députés qui fassent le lien nécessaire entre les institutions européennes et les européens.

C'est la raison pour laquelle je soutien la candidature de Gilles Artigues à la tête de liste du MODEM pour la région Rhône Alpes PACA Corse le 7 juin prochain. Gilles Artigues a prouvé sa capacité à être proche des habitants. Il connait les devoirs d'un parlementaire de terrain. Gilles sera présent en Haute Savoie pour rendre compte de son mandat.

Les commentaires sont fermés.