06/05/2008

"Attrape couillons"

Pour que cesse en France l’usage généralisé du mensonge en politique, nous devons nous comporter en citoyens adultes et responsables. Cela signifie qu’il est temps de cesser de se laisser berner par la première promesse venue. Il y a un peu plus d’un an je qualifiais « d’attrapes couillons » les programmes proposés dont les coûts excédaient très significativement les capacités budgétaires de la France.

Après avoir dépensé 15 milliards d’euros dans le paquet fiscal, François Fillon reconnaissait à l’automne que la France est en faillite. C’est en janvier que Sarkozy admettait que les caisses sont vides. Bien loin des promesses par millions de la campagne. A peine quelques mois pour reconnaître que le programme proposé était bien un attrape couillons.

Le programme de Ségolène Royal n’était pas plus réaliste.

Cette accumulation de déficit est une épée de Damoclès sur la cohésion du pays. Comment les générations futures pourront-elles supporter le poids du financement des retraites en plus du poids de la dette publique qui s’accumulent ? Cessons d’accuser l’Europe, puisque tous les autres pays de l’Union font mieux que nous. Et commençons à regarder d’un peu plus près les projets politiques qui nous sont proposés par les candidats.

Les députés doivent avoir un rôle de premier plan dans la maitrise des dépenses. Plutôt que de demander sans cesse des subventions pour leur circonscription, ils doivent regarder de plus près chaque dépense publique. Consulter les fonctionnaires qui vivent de l’intérieur la désorganisation de l’Etat qui conduit à des dépenses inefficaces. Pour cela il faut que les députés cessent de cumuler des mandats pour avoir le temps d’assumer leur responsabilité. Les députés doivent s’arroger un peu de liberté de parole, plutôt que de soutenir ou de s’opposer aveuglement selon des consignes partisanes.

La loyauté partisane doit enfin cesser de primer sur la loyauté au pays.

Retrouvez la note du jour sur le blog Portevoix et cette note sur : http://antoinevielliard.hautetfort.com/archive/2008/05/06...

Commentaires

Tout à fait d'accords avec votre réflexion!

Commençons par le 1er point:
la suppression du double-mandat! (comme je le dit dans cet article:
http://luner.theglu.org/index.php/post/2008/03/18/Le-Multi-mandats-ca-suffit )

Voter MODEM en 2012...

Écrit par : Luner | 06/05/2008

Je pense que Sarkozy est très mal entouré. Avoir nommé à l'économie, aux finances et à l'innovation technologique un Frédéric Lefèvbre laisse perplexe. Sa compétence est surtout celle des coups de gueule. Il y avait sans doute d'autres personnes qui avaient de réelles compétences dans ce domaine.

Si la France en est à se faire bientôt éjecter de l'UE pour non-respect des critères de Maastricht, si l'économie, au lieu de se faire booster par le paquet fiscal est en train de s'enfoncer et que les petits copains de la grande distribution continuent à s'enrichir aux détriments du pouvoir d'achat, grâce aux monopoles régionaux des hypermarchés (voir l'enquête d'UFC Que choisir du 3 avril)que favorise la loi Raffarin/Royer de 96, c'est bien parce qu'il n'y a pas les compétences nécessaires à l'économie. Je n'ose pas envisager l'autre possibilité: celle qu'il y ait les compétences nécessaires et que l'on favorise le pillage de la France par une oligarchie !

Écrit par : Adelaïde | 07/05/2008

Les commentaires sont fermés.