01/04/2008

Saint Julien doit mieux s’impliquer au sein de la communauté de communes du Genevois

Quelques uns des grands enjeux concernant l’avenir de Saint Julien devront être traités au niveau de la communauté de communes. Le transport en particulier qui est la priorité numéro 1 des habitants de Saint Julien, mais aussi l’emploi ou la petite enfance. La commune gère annuellement environ 2000 euros par famille de dépenses publiques et la communauté de commune environ 500 euros par famille.

Dans ce cadre il est extrêmement important que Saint Julien assume son rôle de ville centre en contribuant activement aux débats communautaires. Nous pouvons encore faire des progrès dans ce domaine. Les Comptes rendus des Conseils Communautaires publiés sur le site de la communauté de communes indiquent les présences des délégués communautaires de Saint Julien.

Notre commune dispose de 11 délégués. Les relevés de présence montrent que 5 de ces 11 délégués ne sont allés a aucune réunion du Conseil Communautaire au cours de l’année 2007. Je ne citerai pas les noms car il ne s’agit pas de mettre tel ou tel à l’index car les uns et les autres ont eu d’autres manières de s’engager pour la commune. En particulier certains ont eu du mal à avoir suffisamment de disponibilité personnelle pour cumuler une responsabilite d’adjoint qu’ils ont bien assumée avec une responsabilite de délégué à la communauté de communes. Mais il reste un problème : Saint Julien doit être activement représentée au sein de la communauté de communes. Au total et en moyenne, le taux de présence des délégués de Saint Julien est de seulement 44% contre 71% pour les délégués de toutes les autres communes ce qui réduit de moitié la capacité d’influence de Saint Julien.

La réponse habituelle –qu’on entend aussi des députés français qui sont les recordmen européens de l’absentéisme parlementaire- c’est que le travail se fait en commission (absentéisme plus difficilement vérifiable). Renseignement pris auprès d’élus du canton, il s’avère que le Maire s’active beaucoup pour représenter Saint Julien dans les commissions. Quelques autres aussi comme François Cena ou Eric Brachet qui n’était pourtant pas délégué.  En revanche, Saint Julien a été totalement absente entre autre de la commission transport alors que c’est notre commune qui est la première concernée. Une ville de 11 000 habitants qui dispose de 11 délégués communautaires ne peut être représentée efficacement par son Maire et deux ou trois élus avec lui.

Jusqu'à présent les Conseils Communautaires étaient la seule responsabilité des délégués communautaires puisque les commissions étaient ouvertes à tous. Pour l’avenir de notre commune, les Conseillers Municipaux doivent désigner des délégués communautaires qui s’engagent à participer activement aux travaux de la communauté de communes.

Tableau des releves de presence aux reunions du Conseil Communautaire sur l'annee 2007 :

 

 

Dates 17-Dec 19-Nov 29-Oct 24-Sep 25-Jun 21-Mai 5-Fev presence
Delegue St-Ju
Delegue #1               100%
Delegue #2               86%
Delegue #3               86%
Delegue #4               71%
Delegue #5               71%
Delegue #6               71%
Delegue #7               0%
Delegue #8               0%
Delegue #9               0%
Delegue #10               0%
Delegue #11               0%
Presence St Ju 55% 45% 45% 45% 36% 45% 36% 44%
Presence autres 70% 74% 70% 79% 67% 67% 74% 71%
Present
Absent

 

Retrouvez la note du jour sur le blog Portevoix et cette note sur : http://antoinevielliard.hautetfort.com/archive/2008/04/01...

Commentaires

Toujours aussi fouteur de m... monsieur AV. D'un côté vous demandez des postes, d'un autre vous démontrez une fois de plus que vous ne connaissez pas grand chose à la manière dont marchent les institutions et d'un troisième vous critiquez la participation des membres de l'ancien conseil. Et en plus vous faites cela sur un site suisse.

Je serais JMT, je ne vous donnerais pas de sièges à la CC pour vous apprendre les bonnes manières.

Écrit par : Citoyen | 02/04/2008

Et en plus on me dit que vous n'avez pas pris en compte les suppléants. Tant de mauvaise foi laisse perplexe!

Écrit par : Citoyen | 02/04/2008

Monsieur Vielliard, où est la confiance que vous avez demandée si fort lors du premier conseil municipal ? Elle doit être dans les deux sens ; je vois que vous gardez le mot "opposition" malgré ce que vous avez dit ce soir là.
Monsieur pour qu'on vous respecte, vous devez respecter aussi les autres et non dire "blanc" lors du conseil et écrire "noir" dans vos différents blogs.

Écrit par : observateur | 02/04/2008

Bonjour Monsieur,

1) Les comptes rendus des réunions ne font pas mention des suppléants. Les autres communes ne se font pas représenter par les suppléants. Si vous avez les taux de présence des suppléants, alors indiquez-nous les, vous aurez un élément concret à apporter au débat. Mais il semble qu’en France des qu’on parle d’absentéisme, les absents se réfèrent à des participations qui ne sont pas publiques – comme les députés avec le travail en commission.
2) La confiance ne signifie pas que les uns ou les autres doivent se taire. Chacun doit donner son point de vue en toute sincérité et honnêteté… et écouter le point de vue de l'autre. C'est la raison pour laquelle je vous réponds. C'est aussi pour cette raison que j'ai fait une analyse globale et pas individuelle de la situation. La note a pour objet la représentation de la commune plutôt que la rigueur des élus.
3) Je n'ai pas encore de réponse de Jean Michel Thenard au sujet de la représentation de Saint Julien. Je ne sais pas encore si le Maire souhaite que seule la moitie de la commune soit représentée ou s’il veut être le Maire de tous les Saint Juliennois. Nous aurons une reponse d’ici au prochain Conseil Municipal Jeudi soir a 20h30.
4) Monsieur votre réflexion sur « un site Suisse » montre que vous n’avez pas bien compris les enjeux de notre territoire qui se moque de la frontière. Heureusement que les journaux du Genevois « Suisse » comme ceux du Genevois « Français » couvrent les questions du Genevois Franco-Suisse.

Il serait bien si dans ce pays, on pouvait exprimer un point de vue mesuré sans se faire traiter de "fouteur de m.." par un commentateur anonyme et sans doute partisan. Pensez à signer vos commentaires, vos points de vue y gagneront en crédibilité – votre mouvement politique également.

Cordialement,

Antoine Vielliard

Écrit par : Antoine Vielliard | 07/04/2008

Les commentaires sont fermés.